La Wallonie a de grands projets pour Charleroi: près de 250 millions d'euros demandés à l'Europe

Dans le cadre du plan de relance européen, qui doit se discuter prochainement, la Wallonie a près d'1,5 milliard d'euros à aller chercher. Parmi les nombreux projets soumis, la Wallonie compte bien réserver 250 millions d'euros pour Charleroi. On parle notamment d'extension du métro, de créer une usine de démantèlement et de recyclage d'avions, de coordonner via une plateforme logistique les producteurs et revendeurs locaux, ou encore de faire d'A6K-E6K un modèle européen dans la formation et la R&D autour des questions du numérique et la transition écologique.

Il faut cependant noter que la Wallonie a rentré plus de projet que l'Europe n'est prête à en financer. Certains dossiers abordés ici ne seront peut-être pas suivis. "Mais ce plan de relance reste une aubaine pour Charleroi, de quoi apporter un coup de fouet supplémentaire au développement de la ville", se réjouit déjà Paul Magnette, assez confiant dans les projets de "sa" région.

Fil info