Charleroi: ils ont veillés sur nous pendant les fêtes