Le jour fatidique approche : mais d’où vient la tradition du pull kitsch de Noël ?

Ce vendredi 16 décembre, c’est le jour du pull de Noël. D’où vient cette tradition kitsch ou… ringarde ?

Pull de Noël
Pull de Noël ©Copyright (c) 2021 Roman Samborskyi/Shutterstock. No use without permission.

Bill Cosby du Cosby Show, l’auteur anglais de romans policiers Gyles Brandreth, Colin Firth dans l’inoubliable “Journal de Bridget Jones” ou votre grand-mère, celle qui tricote ? En tous les cas, le pull de Noël a de célèbres racines qui remontent aux années 80. Il est ensuite démocratisé par Marc Darcy et son célèbre pull vert orné d’un renne aux bois impressionnants, dans les années 2000. En 2010, au Canada, deux étudiants lancent une soirée sous ce thème avec un prix à la clé. Les prémisses à succès de la Journée du Pull de Noël, fixée depuis 2011 au 3e vendredi du mois de décembre.

Hype puis… ringard

Bridget Jones Diary (2001)
Bridget Jones Diary (2001) ©© DR

En fait, il n’existe pas une seule source à cette coutume kitsch qui enjoint de porter un chandail en laine tricoté, et aux couleurs, formes et dessins douteux en rapport avec Noël et l’hiver : rennes, sapin, skieur, forêt enneigée, pompons… En tout cas, comme Halloween, cela vient des Anglo-Saxons qui l’appellent le “Ugly Christmas Sweater”. L’objectif étant d’avoir le plus moche ou en tout cas le plus baroque possible. Au début, cette farce pousse ceux qui s’y prêtent à aller dégoter le leur dans les friperies ou les greniers familiaux (les mamies tricoteuses n’ayant pas attendu la mode pour en réaliser). Mais le secteur de la mode entre en jeu et l'on produit chaque année des millions de pulls imitant de façon industrielle le “fait en laine par grand-mère”. Mais trop vu, ce pull d’hiver non seulement kitsch va progressivement devenir en plus… ringard. Juste quand arrive la Journée à son nom !

Au début pourtant, le pull de Noël se veut avant-gardiste et même “fashion” ! Dans les années 80, le magazine Vogue américain explique dans un article comment le porter et surtout “pourquoi” il faut en avoir un !

Au bureau, pour rire ou en solidarité

Une fausse photo de "La Firme" qui a marqué !
Une fausse photo de "La Firme" qui a marqué ! ©© DR

Aujourd’hui, la Journée du pull de Noël rassemble les aficionados de ces chandails de fête lors de concours entre amis comme à Vancouver et de plus en plus au bureau où c’est un bon prétexte pour resserrer la convivialité dans les équipes. Certains adorent, d’autres détestent. En tous les cas, ce pull est de plus en plus repris par les associations pour faire passer un message sympathique. Comme Les Petits Riens qui viennent de lancer leur campagne “Ceci est un vrai pull de Noël” (pour enjoindre à acheter en seconde main et à donner) ou encore Think Pink. L’organisation entend transmettre un maximum d’ondes positives aux personnes touchées par le cancer du sein à travers le hashtag #JPDN22 sur les réseaux sociaux. En portant “le plus beau ou le plus moche” des pulls de Noël !

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be