Scandalook : une appli belge pour s’habiller comme les influenceurs, en un clic

Une appli lancée par un Belge que les jeunes adorent : elle donne des idées inspirantes venues d’influenceurs reconnus pour porter telle ou telle pièce trouvée en magasin ou sur des eshops en quelques clics.

L'app Scandalook, belge, est très pratique pour être inspirée lors de ses achats.
L'app Scandalook, belge, est très pratique pour être inspirée lors de ses achats. ©DR

L’idée est partie d’un constat assez simple. Entre boutiques physiques et web, il y a un lien de plus en plus fort. “Plus de 60 % des gens estiment qu’ils manquent d’inspiration pendant leur shopping et pour répondre à ce problème 1/3 d’entre eux va utiliser des outils comme Instagram ou Pinterest afin de retrouver des influenceuses qui les inspirent. Cependant, il est très difficile de trouver rapidement des influenceurs qui portent exactement le vêtement que l’on souhaiterait acheter dans la boutique”, explique Nicolas Baroud qui a lancé début 2020 une appli originale avec Magali Simon.

Depuis, la petite start-up a fait son chemin : l'app renvoie non seulement à des comptes d'influenceurs mais aussi à des images de vêtements similaires ou complémentaires et où les acheter : “Cela donne plus d’idées sur la façon de les porter, de les combiner et s’ils correspondent à votre style, votre morphologie, ….”, explique le cofondateur.

Des vide-dressings d'influenceurs

De même, il y a de plus en plus de boutiques partenaires comme Zara, Berschka ou encore Pull&Bear, H&M, Mango, Maje Massimo Dutti, Les Bourgeoises; et aussi de nombreux influenceurs VIP ou moins connus. L'app propose désormais un éco-système fashion on l'on peut voir les tendances du moment, comment les porter, où les trouver et un site et un blog qui décrypte le secteur à travers des articles. "On est vraiment en pleine phase d'amélioration avec l'envie d'avoir une app fluide et complète. Mais Scandalook a pour objectif d'aller savantage à la rencontre de ses clients et futurs followers en organisant des événements comme le vide-dressing d'influenceurs que l'on a installé au Docks à Bruxelles durant les fêtes", poursuit le cofondateur. Ce fut un vrai succès de foule. Et la partie rencontre physique est loin d'être terminée...

Deux ans après son lancement, la start-up a réuni une levée de fonds de 300 000 euros, qui lui permettent cette croissance. Car l'originalité est au rendez-vous : “En général, les marques partent des influenceurs pour pousser les consommateurs à acheter leurs produits. Nous on veut justement faire tout l’inverse. Le but est d’amener toutes les informations digitales dans le magasin pour être informé au bon moment. Contrairement au shopping en ligne, où on peut plus facilement comparer”.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be