Ca vous évoque quelque chose ces journées où, du lever au coucher, vous avez faim ? Ou plutôt, où vous avez envie de manger et effectuez d'incessants aller et retour entre le salon et le frigo ? Il y a des explications scientifiques, comme le rapporte le DailyMail.

Vous n'avez pas assez dormi

Le manque de sommeil fait grossir, cela a été maintes fois prouvé. Tout simplement, parce que quand on ne dort pas, on a plus d'occasion de manger. Mais il y a aussi une raison beaucoup plus sérieuse. Comme on vous l'expliquait il y peu dans notre article 7 signes qui prouvent que l'on manque de sommeil, le taux de leptine, hormone qui aide à réguler l'appétit, chute par manque de sommeil. Dans le même temps, le taux de ghréline, hormone qui « commande » la faim, augmente. Cela se traduit par une envie très forte de nourriture grasse, et une moindre attirance pour les fruits et les légumes.

Vous avez mangé trop de glucides

Vous vous sentez affamé au réveil ? Souvenez-vous de votre repas de la veille. Il y a de grandes chances qu'il était composé principalement de glucides raffinés, présents dans les pizzas, les pâtes, les gâteaux, le pain... Ces aliments ont peu de valeur nutritive et se digèrent très vite. Privilégiez donc les pâtes complètes et les protéines pour ne pas sauter sur un pain au chocolat dès le lever.

Vous êtes en gueule de bois

Evidemment ! Le lendemain d'une soirée arrosée, n'avez-vous pas envie de vous jeter sur un hamburger ou un sandwich thon-mayonnaise (avec beaucoup de mayonnaise) ? L'explication se trouve aussi du côté de cette fameuse hormone de leptine (voir ci-dessus si vous débarquez maintenant dans l'article). Seulement trois verres de vin peuvent faire baisser le taux de leptine. De plus, le foie, tellement mobilisé pour éliminer l'alcool ingurgité, n'apporte pas suffisamment de glucoses au cerveau... qui réclame toute la journée.

Vous ne buvez pas assez d'eau

Le risque de confondre faim et soif existe... Une nutritionniste américaine explique : « Notre corps est constitué de 60 % d'eau, ce qui veut dire que toutes nos cellules en ont besoin. Le manque d'eau peut provoquer fatigue et mauvaise humeur. Le cerveau peut le confondre avec un sentiment de faim ». Pensez donc à boire min 1,5 litre d'eau par jour. De plus, des chercheurs de l’université de Birmingham (Royaume-Uni) ont mis en évidence que boire 500ml d’eau avant chaque repas permettait aux personnes souffrant d’obésité de perdre efficacement du poids.

Vous engloutissez votre repas

Manger trop vite bouleverse le sentiment de satiété. Votre cerveau n'a tout simplementpas le temps de comprendre que vous avez mangé. «Il faut environ 20 minutes à votre corps pour que l'information remonte au cerveau et qu'il dise : « Merci beaucoup . Je suis plein. Arrêtez de manger », déclare Alison Clark de la British Dietetic Association dans le Daily Mail .C'est prouvé : manger lentement est une première étape pour toute personne qui veut perdre ses kilos superflus.