Beauté & Mode Véronique Delvigne, Directrice Scientifique Lancôme, nous explique en quoi la recherche est fondamentale en cosmétique.

Sans doute vous êtes-vous déjà demandé, face à un produit de soin qui affiche un prix très élevé, ce qui justifie que vous dépensiez plus de cent euros pour une crème antirides ou un masque hydratant. Bien sûr, il y a la marque, le conditionnement, les salaires des égéries à payer. Mais il y a aussi les ingrédients utilisés et, ce que la consommatrice ne voit pas : la recherche. Car avant de les mettre sur le marché, tous ces soins font l’objet de tests, qui s’étalent parfois sur une longue période. Grâce aux résultats obtenus en laboratoire, les produits peuvent être fabriqués. Le plus souvent, après la gamme premium, les mêmes recherches servent dans les autres segments du marché et l’on retrouve en grande distribution des crèmes et autres soins qui bénéficient, plus tard, de la même expertise.

C’est le cas du groupe L’Oréal qui, pour la gamme Absolue de Lancôme, a beaucoup investi. Rencontre avec Véronique Delvigne, Directrice Scientifique de la marque, qui nous explique ce qui se passe en coulisses.

(...)