Vous trouvez ces photos écœurantes? C'est normal, c'est un concept esthétique qui n'entre pas dans nos moeurs. Et pourtant, l'objectif du photographe Ben Hopper, c'est justement de mettre en avant la beauté naturelle de ces femmes. Son projet « Natural Beauty » dénonce ce qu'il nomme le « lavage de cerveau sociétal », celui qui est dicté par l'industrie de la cosmétique.

Pour réaliser cette série de clichés, il a fait appel à des mannequins, actrices, designers et amies. «L’essence de mon projet tourne autour de cette idée. Je fais le contraste entre la beauté de la femme et les poils drus qui se trouvent sous les aisselles. J’imagine que les gens vont réagir aux clichés et c’est le but», raconte le photographe au Huffington Post.

Rares sont les femmes qui osent montrer leurs dessous de bras non épilés. Sauf ces quelques personnes qui ont accepté de se laisser pousser les poils pour le projet de Ben Hopper. Une épreuve difficile pour certaines... dont une qui a finalement abandonné tant elle trouvait cela « dégoûtant ». Ouf, ce n'est pas un manifeste (quoique la tendance commence à s'amplifier), mais l'objectif du photographe, c'est surtout de remettre en cause les canons de la beauté, de manière générale.(Plus de photo sur le blog de Ben Hopper)