Eva Mendes sort pour la première fois de son silence depuis la naissance d'Esmeralda.

« Je pensais en avoir terminé des nuits de folie, mais, je vis désormais les nuits les plus folles de ma vie ». C'est la première fois qu'Eva Mendes se confie après la naissance de son premier enfant avec Ryan Gosling, Esmeralda. Et l'heureux élu est le média en ligne Violet Grey

« Je suis complètement épuisée », souffle-t-elle avec humour. Le couple ne s'appuie pas encore sur l'aide d'une nourrice, c'est plutôt l'entourage qui trinque. « Esmeralda a deux grands-mères géniales et des tantes incroyables qui me sont d'une grande aide. Pour ce qui est d'une nourrice ou d'une infirmière de nuit, pour moi cela fait partie des débuts de maman de souffrir du manque de sommeil ou de ne pas savoir ce qu'il faut faire », explique-t-elle. « J'essaye de ne pas chercher trop de choses sur Google car c'est effrayant », ajoute-t-elle. Mais la comédienne américaine relativise: « Les gens m'ont toujours dit que c'était vraiment dur d'être mère. Mais j'ai compris que c'était beaucoup plus dur d'être un bébé. Chaque chose est une lutte pour elle. Par exemple, je n'ai pas vomi depuis les années 90, alors qu'elle a rendu deux fois depuis qu'on a commencé l'interview. Être mère, c'est du gâteau comparé à la vie d'un bébé. »

Pourquoi le prénom d'Esmeralda?

Eva Mendes s'est également exprimée à propos du prénom de sa fille, resté secret jusqu'à l'accouchement. « Nous aimons tous les deux le personnage de Notre-Dame de Paris, de Victor Hugo, et trouvons tous les deux que c'est un beau prénom. Le second prénom, c'est Amada, comme ma grand-mère. Cela veut dire 'adorée' en espagnol. »

Quant à l'avenir de ce petit bout, l'actrice est consciente que sa vie privée risque d'être compliquée. « Je pense que c'est injuste, mais c'est la réalité. Donc Ryan et moi avons décidé de la protéger le plus longtemps possible », souligne Eva qu'on retrouvera en février dans Lost River, premier long-métrage réalisé par son compagnon.