Beauté & Mode

Le service de partage de photos a récemment censuré une photo plus artistique qu'érotique. Avant de finalement reconnaître son erreur.

Dans les clauses, Instagram refuse la « nudité et les photos sexuelles suggestives ». Normal, sauf que les torses masculins sont toujours autorisés, alors que les torses nus féminins sont eux beaucoup plus rares. C’est d'ailleurs pour protester contre cette législation à deux vitesses que le mouvement FreeTheNipple (libérez les tétons) a été lancé.

Voilà maintenant qu’Instagram fait la chasse aux poils. Il a en effet récemment censuré une photo de deux mannequins posant en maillot très échancré et décoletté. Mais point de téton qui pointe. Une photo publiée par le magazine australien Sticks and Stones.

© Instagram

Un porte-parole d’Instagram a reconnu l’erreur au Huffington Post américain. " Nous devons avant tout trouver un compromis entre la possibilité pour les gens de s’exprimer de manière créative et le fair de devoir conserver un environnement agréable pour toute notre communauté", explique-t-il, " c’est l’une des raisons pour lesquelles nous posons des limites à la nudité. Mais nous reconnaissons que nous n’avons pas toujours raison. Dans ce cas, nous avons fait une erreur et nous allons autoriser à nouveau le compte".

Madonna, elle, avait pu afficher ses poils sans problème il y a quelques mois.

© Instagram