L’intérêt du lait après-solaire ne réside pas dans un ingrédient supplémentaire miracle mais simplement dans l’hydratation de la peau qu’il apporte. C’est là que réside le secret : dans l’hydratation. Et pour ce faire, on peut penser à la crème hydratante mais en été, on veillera à une crème nourrissante bien riche : au beurre de karité, à l’huile d’argan ou de coco ou encore à l’aloé vera qui a des propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires. Appliquée en gel sur la peau, elle calme les érythèmes et apaise la peau chauffée par le soleil. Nos grands-mères exploitaient même directement le gel de l’aloès en en coupant une feuille en deux et en récupérant le gel à l’intérieur. On aime aussi l’huile de carotte : riche en provitamine A, elle donne un effet "bonne mine" immédiat en offrant au teint un hâle naturel. A utiliser toute l’année !

Mais l’hydratation ne fait pas tout. Pour conserver un beau hâle et globalement une peau lumineuse, rien ne vaut de passer par la case "gommage". Cela permet d’évacuer les cellules mortes qui ternissent l’épiderme. Ceux à base de sel naturel, comme le Gommage aromatique aux épices (cannelle et noix de muscade) de Cinq Mondes affole les sens et fait une peau toute douce et hydratée, en plus, il sent merveilleusement bon.

Mais le mieux c’est de combiner tout cela avec une préparation intérieure de la peau : on boit beaucoup, on mange des aliments riches en bêta-carotène (carottes, melon ; abricots, patate douce, graines de tournesol et même épinards !) et ça fonctionne ! A coupler avec des compléments alimentaires qui subliment la peau grâce au lycopène, sélénium et de la vitamine E notamment (qui protège du stress oxydatif) à utiliser avant, pendant et au moins un mois après l’exposition au soleil. Cela fonctionne !