La marque de luxe a décidé de collaborer avec la Fur Free Alliance et s'engage à ne plus utiliser de vraies fourrures dans ses prochaines collections. Un mouvement éthique qui prend de l'ampleur.


La Fur Free Alliance (FFA), une coalition internationale d'organisations de défense des animaux a un allié de plus (et de poids) dans sa lutte contre l'élevage et la mort d'animaux pour la production de fourrure.

Cette fois, c'est la marque Hugo Boss qui a été convaincue de ne plus utiliser de vraies fourrures dans ses prochaines collections.

tous les types de fourrure utilisés par la marque seront abandonnés à compter de sa collection Automne/Hiver 2016, y compris pour l’angora et la fourrure de lapin.

La FFA est représentée en Belgique par GAIA. Ann De Greef, la directrice se réjouit de ce ralliement : « Hugo Boss est une marque internationale très connue, qui continuait de tirer profit de l'industrie cruelle de la fourrure. Mais en arrêtant totalement d'utiliser de la fourrure d'animaux, Hugo Boss montre au secteur qu’il est possible de combiner éthique et mode, » commente Ann De Greef, directrice de GAIA.

Hugo Boss rejoint une liste croissante de marques ayant banni la fourrure, à l’instar de Tommy Hilfiger, Calvin Klein, Stella McCartney (la pionnière), Zara, Net-A-Porter, H&M, et Massimo Dutti.