Beauté & Mode

A gauche, un corps nourri pendant des années avec moins de 500 calories et un régime alimentaire basé sur les edamame (petit haricot de soja japonais au demeurant très bons mais...). Ce corps a défilé aux Fashion Week de New York et Milan, a porté des tenus Dolce & Gabbana. Mais il n'a marqué personne, personne ne s'en souvient.

A droite, le corps d'une jeune femme qui a lâché prise avec les contraintes drastiques concernant le poids que doit avoir un mannequin pour les défilés. Qui a renoué avec la nourriture, la gourmandise et la vie aussi d'après ce qu'elle en témoigne.

Un corps et une profession de mannequin, Liza Golden-Bhojwani en rêvait et elle a tout fait pour y arriver, ce qui passe par s'affamer pour rentrer dans des tenues toujours plus étroites. Jusqu'à ce que son corps dise non, qu'elle s'évanouisse plusieurs fois. "Un jour je me suis juste dit... Pourquoi est-ce que je me bats contre mon corps? Arrête de forcer la nature et écoute ton corps. Et c'est ce que j'ai fait, petit à petit je suis rentrée dans mon vrai corps. Mon moi naturel, pas mon moi forcé", raconte-t-elle au Huffington Post Canada.

Elle se remet alors à manger, ce qui lui ferme la porte de la profession. Désespérée, Liza se remet au régime et au sport à outrance mais le train est passé, sans elle et plus personne ne la contacte. La dépression n'est pas loin.

Elle partira pour un voyage initiatique en Inde. Et là, c'est presque comme dans le film "Mange, Prie, Aime", elle va prendre conscience que sa vie, ça n'est pas la privation et même rencontrer l'homme de sa vie ! Les années "maigres" sont vraiment derrière elle. La jeune femme est désormais installée en Inde et elle est bookée de temps à autre pour des campagnes de pub, sous la fameuse bannière "+size"...

Mais aujourd'hui, elle a voulu témoigner sur les réseaux sociaux au travers de ce montage choc pour dénoncer encore et toujours la dictature de l'industrie de la mode, comme Ashley Graham le fait aussi, tous les jours, pour décomplexer les femmes. Vaste programme...