Photoshop et ses travers. Mais pas toujours dans le sens qu'on imagine...

La fameuse photo « non retouchée » du mannequin mythique des années 90, Cindy Crawford, a fait le tour de la toile en un rien de temps. Un véritable buzz! A 49 ans, la top apparaît « au naturel » en maillot, le ventre peu ferme, et ne parlons pas des jambes. Eh bien, tout ceci ne serait que mise en scène...

Via son avocat, Cindy Crawford a fait savoir qu'il s'agit d'une retouche malveillante. Le cliché original remonterait à décembre 2013 pour l'édition mexicaine du Marie-Claire. Le 16 février dernier, le magazine version USA publiait un article pour expliquer les coulisses de cette photo. "Elle ne sera pas publiée dans notre prochaine édition, mais provient d'un shooting de 2013 pour notre édition mexicaine et latino-américaine. Il semble que cette version non retouchée soit une fuite. Peu importe d'où elle provient, c'est un ravissement. Nous avons toujours su que Crawford était belle, mais la voir comme ça nous fait l'aimer encore plus". Sauf que voilà, Photoshop a visiblement frappé, mais pas pour améliorer l'image...


L'avocat de la belle Cindy est passé à la charge. Plusieurs médias, dont le site people TMZ, auraient reçu une lettre les sommant de supprimer le cliché en question et de s'excuser. Selon lui, il s'agirait d'une photo trafiquée dans le but de nuire à sa cliente. De son côté, le photographe John Russo menace de procès. Il affirme s'être fait voler l'originale publiée dans le Marie Claire mexicain. Le malfrat l'aurait ensuite trafiquée.

Un véritable tollé qui a complètement estompé la publication du compagnon de Cindy Crawford, deux jours après. Rande Gerber postait sur Instagram une photo du top en bikini, le ventre parfait et les jambes comme on en rêverait. Voilà qui remet les choses à leur place!