Vous l'aurez sans doute remarqué sur les réseaux sociaux, le hashtag "Movember" prend de l'ampleur depuis le 1er novembre. Comme chaque année à la même période, il est demandé aux homme de se laisser pousser la moustache. L'objectif ? Il y en a plusieurs. Il s'agit non seulement de briser les tabous liés aux cancers de la prostate et des testicules, mais aussi de récolter des fonds en faveur de la recherche contre ces maladies. La santé mentale des hommes est aussi abordée et des préventions contre le suicide font partie intégrante des objectifs de l'organisation Movember.

"Les hommes meurent prématurément. Mais vous pouvez nous aider à changer et à sauver des vies."

Pour participer à l'action Movember, la fondation invite les hommes, mais aussi les femmes, à s'inscrire sur le site movember.com et à se constituer un profil "MoSpace", comme sur un réseau social. Sur cette page, les hommes peuvent montrer l'évolution de leur moustache, inviter et lancer des défis à leurs amis et lancer un appel aux dons en faveur de la recherche.

Movember est une fondation créée en 2003 en Australie qui prend de l'ampleur chaque année partout dans le monde. "Depuis 2003, Movember a financé plus de 1250 projets autour de la santé des hommes dans le monde, remettant en cause le statu quo, bouleversant les recherches sur ce sujet et transformant la façon dont les services de santé atteignent et soutiennent les hommes. D'ici 2030 nous réduirons de 25% le nombre d'hommes qui décèdent prématurément" indique l'association sur son site internet.