Il est l'ambassadeur de la maison italienne Brioni et c'est évidemment dans un smoking de cette marque que Brad Pitt a foulé le tapis rouge et la scène des Oscars dimanche.

Mais ce que l'on voyait surtout derrière l'homme élégant c'est une sorte de retenue, comme une nostalgie qui empêchait le grand acteur d'être tout à fait présent.

L'acteur avait un je-ne-sais-quoi de perdu dans son "tuxedo" à l'ancienne avec un col de chemise façon 70's; rappelant l'ambiance du film qui l'a consacré, "Once upon a time in Hollywood". Là où Joaquin Phoenix, également en smoking classique arborait des lunettes de soleil sur le tapis rouge en compagnie de Rooney Mara sa compagne et une certaine morgue lors du photocall des gagnants avec Renee Zellweger et Brad Pitt...

© AFP

Arrivé seul sur le tapis rouge, l'homme qui a vaincu ses démons d'après la presse people américaine, a par la suite été rejoint par sa manager de toujours, Cynthia Pett-Dante. Avant de recevoir une belle accolade de Leonardo di Caprio, un de ses amis avec qui il a partagé l'affiche du film de Tarantino.


Et s'il a lancé pas mal de réflexions amusées et de petites allusions à sa vie privée et à son statut de célibataire lors des précédentes cérémonies, il a paru aux Oscars finalement juste seul dans la foule, la statuette à la main...

© AFP & AP

Cela dit, très ému et même proche des larmes par cet honneur que lui offre la profession "Je suis un peu sous le choc", a-t-il confessé, Brad Pitt a dédié son Oscar à ses enfants. Il a enfin retrouvé le sourire devant la joie de Regina King qui lui a remis sa statuette.

© AFP