Le Moulin Rouge fêtait ce lundi 6 octobre ses 125 ans. En grande pompe, avec faste, spectacle spécial et invités prestigieux. Deux représentantes des Femen ont également décidé de s'inviter à l'événement pour dénoncer "l'industrie du sexe". Perchées seins nus sur le toit de l'institution, elles ont sorti une banderole rouge masquant le mot "Rouge" de l'enseigne lumineuse, en argumentant que le "rouge est la couleur de la révolution" et pas celui d'une industrie qui rabaisserait les femmes au rang d'objets.

Sous une pluie battante, les deux militantes, une ukrainienne de la région de Donetsk réfugiée en France et une étudiante allemande se sont déshabillées et ont ensuite crié le slogan inscrit sur leur poitrine : “not for sale”, “pas à vendre”. Rapidement, des membres de la sécurité du Moulin Rouge les ont délogées.

Cette action express, le groupement des Femen entendaient "dire au monde que les quartiers rouges ne doivent plus être le lieu d'odieux divertissements où les femmes continuent à être soumises et exploitées", selon un communiqué. "Nous ne tolérerons plus que les moulins à vent du système patriarcal réduisent nos corps à l'état d'objets".

Le Moulin Rouge accueille 600.000 spectateurs par an, pour moitié des touristes étrangers, en premier lieu des Chinois, des Russes et des Américains.