Les hommes sont plus audacieux en cuisine

Se mettre aux fourneaux est un réel plaisir, mais les aspirations sont différentes en fonction de l’âge.

V. S.
Parents and their daughter looking at a spoon Model Release : Available Property Release : Not applicable Chederros / Reporters Ref : S_08_114_055
Parents and their daughter looking at a spoon Model Release : Available Property Release : Not applicable Chederros / Reporters Ref : S_08_114_055 ©Chederros / Reporters

Se mettre aux fourneaux est un réel plaisir, mais les aspirations sont différentes en fonction de l’âge.

La cuisine est devenue une pièce de vie à part entière dans les foyers belges. Les enfants y font leurs devoirs tandis que les parents y préparent le souper. Elle s’ouvre sur le salon pour davantage de convivialité, comme un apéro en compagnie des invités tandis qu’on y mitonne de bons petits plats. Si on y passe davantage de temps, la tâche principale reste la cuisine. Et c’est loin d’être une corvée.

AEG a mené l’enquête auprès de plus d’un millier de Belges pour connaître leurs habitudes derrière les fourneaux. Les jeunes (de 20 à 24 ans) optent souvent pour une cuisine dite classique tandis que les adultes (35 à 44 ans) choisissent des plats plus originaux et audacieux.

Un Belge sur deux (47,1 %) préfère avoir le choix dans un grand panel d’amuse-bouche plutôt que de manger un copieux repas (34,3 %). "La personnalisation est également un élément central dans les habitudes culinaires des Belges : trois quarts de ceux-ci recherchent activement de nouvelles recettes via leurs tablettes (52,5 %) ou des livres (21,9 %) mais la majorité (56,7 %) donne une interprétation personnelle aux différentes recettes trouvées."

Les plus jeunes et les plus âgés sont les cuisiniers les moins audacieux de Belgique : les 20-24 ans et les 65 ans et plus préfèrent le plus souvent les recettes traditionnelles. "Les adultes (35-44 ans) sont les plus enclins à choisir des plats renouvelés et originaux. Il semble également que les hommes soient plus audacieux que les femmes en cuisine."

En effet, près d’un homme sur trois (35 %) tente de nouvelles expériences derrière les fourneaux contre 22 % pour les femmes. À peine un Belge sur six (17,7 %) suit au mot près la recette donnée. "Quand on reçoit des amis pour un repas à la maison, la formule choisie est souvent (47,1 %) composée de différents plats plutôt qu’un seul."

On notera aussi que l’ordre et la propreté en cuisine sont une priorité pour les Belges : la majorité (63,7 %) range sa cuisine immédiatement après l’avoir utilisée. Un peu moins d’un tiers (29,1 %) reporte le rangement à plus tard. La tablette est aussi devenue un compagnon très prisé en cuisine : plus de la moitié des Belges (52,5 %) l’utilisent comme aide à la préparation d’une idée de recette créative. Cependant, un Belge sur cinq (21,9 %) est toujours attaché au livre de recettes classique, même si un quart des sondés n’utilise aucune source d’inspiration en cuisine.

Pour remplir leur frigo, les Belges font encore massivement confiance aux supermarchés : plus de huit Belges sur dix (84,7 %) s’y rendant régulièrement. Une partie des Belges préfère cependant cultiver son propre jardin : un Belge sur dix (9,3 %) cuisine des légumes et fruits provenant directement de son potager.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be