Août : ce mois où l’on peut manger le plus de fruits et légumes

C’est le moment ou jamais de faire parler la diversité dans ses choix ce mois-ci !

E.W.
Raw,Vegetable,Isolated,On,White
©Shutterstock

En août, tout a poussé et est arrivé à maturité. La nature est généreuse, malgré les coups de chaleur et les terres très sèches de cet été 2022. Ce qu’il y a d’incroyable avec le mois d’août, c’est que l’on peut manger du chou (vert, fleur, rave, pointu, brocoli…) et même du potiron comme en automne mais aussi tous les légumes d’été, avec en premier lieu la tomate bien mûre (les grosses cœurs de bœuf au four !)

Profitons-en car c’est un peu la dernière ligne droite avant que les jours plus courts et la fraîcheur de septembre ne viennent mettre un terme à cette riche partie du cycle de la nature.

Côté légumes

On vous conseille de vous intéresser à l’ail frais, une merveille pour la cuisine et pour la santé avec ses propriétés anti-inflammatoires et antivirales. On peut d’ailleurs faire revenir l’artichaut (de saison) dans une poêle avec de l’ail ! Petits violets ou grands verts, c’est un plat réjouissant et très sain qui permet d’éliminer pas mal de toxines de notre organisme.

L’aubergine vit ses meilleures heures, grillée au four, en ratatouille, gorgée d’huile d’olive, farcie de feta et riz, on en mangerait tous les jours ! Elle est riche en minéraux. À associer à la tomate qui livre ses meilleures saveurs.

La betterave est bien riche en anti-oxydants et en beta-carotène, pratique pour le bronzage tandis que la blette, elle, est souvent oubliée pourtant, dans une tarte avec du gruyère, elle donne tout son potentiel.

Les brocolis sont verts et croquants, la carotte jeune donne bonne mine, le céleri apporte un ton acidulé aux salades fraîches ou aux moules ! Les épinards se poêlent à l’ail.

Côté fraîcheur d’ailleurs, abusez des concombres en les mangeant plutôt bio avec la peau : si on les fait bien égoutter avec une pointe de fromage blanc ou de yaourt grec et des aromates, on ne peut plus s’en passer. Pareil pour les grands cornichons et les petits à préparer en bocal : ils dynamiseront votre système digestif.

Les courgettes étaient là, elles continuent à s’inviter dans les soupes et pour mieux savourer leur petit goût de noisette, on peut les manger en carpaccio avec de la feta émiettée et de la ciboulette, c’est délicieux arrosé d’huile d’olive et de citron.

Notre chouchou toute catégorie, le fenouil est magnifique en ce moment : grand, bien formé, bien blanc et vert aux extrémités, il accompagne les salades, les apéros et passé à la mandoline en salade unique, c’est une merveille qui aide à digérer et accompagne le poisson divinement bien. En version chaude, il est carrément étonnant. Avec le radis, ils forment une paire croquante.

Encore au programme : les haricots verts à équeuter en famille, les petits pois comme des bijoux, la laitue magnifique, les oignons jeunes et les ciboules, la pomme de terre fraîchement sortie de terre.

Côté fruits

Ils sont doux, orangés/rosés avec des petites taches de rousseur : carrément irrésistibles les abricots, choisissez-les gros pour plus de qualité et de goût, cette année, ils sont particulièrement bons. Et pour changer, rendez-vous aux étals de pêches, nectarines et brugnons. Il y a de plus en plus de fruits plats qui sont parfois plus goûteux, surtout en supermarché classique.

On n’oublie pas la rhubarbe en tarte ou en compote.

Et pour les petits fruits rouges, c’est en veux-tu, en voilà, avec les cassis, les groseilles, les cerises, les framboises bien mûres, les fraises, les mûres, les myrtilles !

Fruits d’eau avec le melon, la pastèque, la poire bien juteuse… Enfin, emblème des étés chauds et paresse.

Sans oublier toutes les petites prunes qui pointent leur nez et les merveilleuses mirabelles à manger crues ou en tarte avec de la poudre d’amande.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be