Trois applis belges et gratuites pour trouver de meilleurs prix dans l'alimentaire comme dans le retail online

Les applications gratuites belges passent au crible les prix des produits alimentaires ou non et proposent de nouvelles fonctionnalités. Une technologie toujours plus utile de nos jours.

E.W.
Trois applis belges et gratuites pour trouver de meilleurs prix dans l'alimentaire comme dans le retail online
©MOSC

Les prix bougent tous les jours : parfois 500 produits changent de prix en un jour, remarque PingPrice. Cela va de quelques centimes ou euros sur les produits alimentaires à des centaines d’euros en un mois ou deux sur Amazon pour un ordinateur, nous confie MOSC.

Il existe depuis quelques années des applis qui scannent tous les jours les prix mouvants des enseignes de grande distribution. Le but est double : informer les consommateurs et récolter des données chiffrées sur les prix de vente qui intéressent tellement les grandes marques qu’elles sont prêtes à les payer... Résultat : ces app sont gratuites pour le consommateur. Elles fonctionnent toutes plus ou moins de la même façon : elles scannent chaque jour l’ensemble des prix publics des e-shops alimentaires ou non. Et permettent aux utilisateurs d’avoir accès à ces ressources grâce aux codes-barres. La géolocalisation fait le reste et l’app affiche les supermarchés à proximité avec les prix affichés. Il n’y a plus qu’à choisir. Avec l’inflation qui court, ces app ont encoer plus d’intérêt. Les fondateurs de deux d’entre elles ont même décidé de passer à des versions améliorées. Passage en revue.

PingPrice

Dans sa prochaine version, cette appli va proposer un service des plus intéressants. Lancée en mai 2021 par Christophe Echement, un fanatique de la transparence en matière de prix, PingPrice offrira prochainement à ses utilisateurs de constituer leur panier de produits préférés, Pour un comparatif qui vaudra le déplacement et les changements d'habitudes !

L'algorithme 2.0 permettra de comparer les prix des produits de mêmes marques mais aussi de produits similaires, grâce à l'enregistrement des listings des utilisateurs et l'enrichissement de l'algorithme par les comparaisons des consommateurs eux-mêmes. "Cela donnera une meilleure idée de là où les promotions sont les meilleures en fonction de vos préférences. et au plus il y aura d'utilisateurs qui constitueront un panier, au plus on pourra comparer", explique le fondateur. Les sites online de Carrefour, Delhaize, Colruyt, Albert Heijn et toutes les déclinaisons de ces distributeurs en version "express" ou "proxy" sont passés au crible. Pour l'instant, Aldi et Lidl ne sont pas scannés car les produits présentés "ne sont pas encore comparables, ce sont avant tout les marques propres de ces distributeurs de hard discount". Mais par la suite, cette évolution est envisagée.

L’app vient de sortir aux Pays-Bas.

MOSC

Cette app lancée par l'entrepreneur liégeois Mathieu Guffens permet, elle, de monitorer les prix de produits high-tech, bricolage, mode, ... "Nos utilisateurs nous ont demandé de scanner aussi les eshops alimentaires mais ce n'est pas notre coeur de cible", explique le geek. MOSC permet de contrôler avant l'achat en ligne si le prix actuel est une bonne affaire ou non, et éviter ainsi d'acheter les yeux fermés. Exemple : la paire de sneakers qu'on brigue coûtait 150 euros il y a deux mois et est à 90€ maintenant. C'est certainement le moment d'en profiter !

L’app donne accès à l’historique de 5 produits max (après, on passe à un abonnement de 6.99€ pour trois mois). De quoi voir venir : on parle ici de smartphones, vêtements, électroménager, ...

L’app continue à engranger les prix de toujours plus de produits et de commerces en ligne belges et français. Plus de 1000 enseignes pour l’instant sont référencées. Pour environ 14 000 utilisateurs convaincus.

RedPrice

La plus ancienne des app comparatives qui a beaucoup évolué (spécialisée sur les produits belges puis sur les jeux vidéo) va retrouver son objectif premier : comparer les prix des enseignes (De Krëfel à Delhaize en passant par Vanden Borre et Mediamarkt, Carrefour, Colrruyt, ...) en scannant un code-barres. Son intérêt en version 2.0 (tout prochainement) ? Pasquale Marro, qui l'a cofondé nous indique que RedPrince va désormais ajouter les prix des supermarchés limitrophes à la Belgique comme Jumbo ou Auchan. "La différence de prix est assez folle".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be