Cabillaud, homard, biche : ces plats qui sont en train de disparaître des cartes à cause de la crise

La flambée des prix touche particulièrement les viandes et poissons, et certaines pièces "nobles" deviennent tout simplement impayables.

Cooked,European,Common,Lobster,Isolated,On,A,White,Studio,Background.
©Shutterstock
L'Horeca fait, comme tout le monde, face à la crise énergétique. Les factures explosent, et c'est la même chose pour les fournitures en denrées. Depuis plusieurs mois, les factures des fournisseurs ont parfois doublé, triplé, voire plus. Augmenter les prix sur les cartes est devenu une nécessité pour l'ensemble du métier, avec une augmentation moyenne qui tourne autour des 15 %. Mais un autre problème risque de se poser dans les semaines à venir : des produits risquent de disparaître des cartes et menus. On parle essentiellement des viandes dites "nobles", comme les entrecôtes, les filets purs, les filets de biche, les pièces de sole ou de cabillaud, ou encore le foie gras. Certains...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité