Food

Les châtaignes et les marrons se ressemblent beaucoup. Comment les distinguer ?

Ce sont deux petits fruits aux nombreuses similarités. Ils sont ronds, de couleur brune et ont presque la même "peau". Si nous ne sommes pas connaisseur, difficile de différencier le marron de la châtaigne. 

Quand on les observe à l’oeil nu, tous deux sont protégés par une bogue, une enveloppe épaisse constituée de pics. Quand on les rapproche, nous constatons vite que l’enveloppe n’est pas tout à fait la même. Les pics de la châtaigne sont longs, fins et piquants. Ceux du marron sont courts et espacés, son aspect fait d’ailleurs penser à un oursin. Au delà de la bogue, il faut être attentif à la forme du marron et de la châtaigne. Le premier est rond, tandis que la seconde est plus aplatie avec une extrémité en pointe. Pour ne pas être trompé et surpris, il faut aussi regarder à l’intérieur. S’il n’y a qu’un seul fruit, alors c’est un marron. La châtaigne, quant à elle, peut en abriter trois ou quatre.

"La châtaigne peut se manger contrairement au marron"

Autre différence entre les deux fruits, et pas des moindres, l’un d’entre-eux n’est pas comestible. “La châtaigne peut se manger contrairement au marron, glisse Harmony Gaussin, coach en jardinage pour l’Harmony des Jardins. Il existe des préparations à base de crème de marron. Ce n’est pas juste. Elles sont en fait cuisinées à partir de grosses châtaignes”. Par leur forme ronde, ces grosses châtaignes font penser aux marrons. Il arrive d’ailleurs qu’on les appelle marron. D’où la confusion. Ces châtaignes en question sont intéressantes car leurs fruits sont plus ronds. Elles fournissent donc plus de matières, idéal pour la cuisine.

Les marrons que l’on trouve en ville sont issus du marronnier d’Inde. Si l’on en mange, il peut avoir des effets indésirables. Ils sont en effet toxiques pour le corps. A la clé, il y a un risque de douleurs abdominales, des vomissements ou des irritations de la gorge. Pour la fameuse dinde aux marrons de Noël, veillez donc à prendre des châtaignes. Pour ne pas avoir de cadeaux empoisonnés...

© IPM Infographie