Food Les internautes et les féministes s'indignent face à ce coup marketing basé sur des clichés qu'ils jugent dépassés.

Speed Burger pensait jouer la carte de la coupe du monde féminine pour lancer de nouveaux burgers aux teintes rosées pour l'occasion. La firme ne s'attendait certainement pas à recevoir des commentaires négatifs si nombreux vis à vis de leurs produits:

"Vous vivez dans les années 60 ou quoi ?", "Chez Speed burger, les gens du market se sont donnés, niveau sexisme crasse", "Même moi qui suis un mec je trouve ça insultant"; ...




Interrogé par France Info, le PDG de Speed Burger; Bruno Bourrigault, dédramatise et tente de calmer le jeu:" ll y a toujours des gens qui cherchent à voir le mal partout. Le maillot a une pointe de rose sur le logo, on s’est dit qu’on pouvait se permettre de faire ça aussi. Ce n’est qu’un burger, on parle de quelque chose qui pèse 70 grammes, il y a pire dans la vie".

© Capture d'écran du logo du maillot de l'équipe de France féminine