Un petit restaurant de pâtes fraîches sur le pouce, c'était le rêve de Ugo, le chef de Racines qui a une passion depuis toujours pour la "pasta". Ainsi était né le Petit Racines, poussés par Ugo Federico et Francesco Cury, les deux amis et patrons du très bon Racines, le restaurant italien qui propose une cuisine du Sud, entre Florence et Capri, entre les recettes de leur nonna et leurs envies. Dès le début, il a plu ce restaurant différent du début de la chaussée d'Ixelles à Bruxelles. Dans le Petit, des pâtes au goût et à la texture rarement mangés dans des préparations qui faisaient encore saliver même quand on avait fini de manger.

Et puis la crise sanitaire est passée par là et l'équilibre n'était plus là. Racines s'est lancé dans les menus à emporter avec un beau succès à la clé. Tant et si bien que le duo a décidé de tout repenser autrement. Chez Racines désormais, c'est 40 couverts avec réservations, un menu unique le vendredi midi en 3 ou 4 services (48 ou 60€) et du mardi au samedi soir pour un menu dégustation en 4 services (60€). Avec des plats généreux qui ré-explorent la cuisine des grands-mères italiennes autour de bons produits locaux et raisonnés : légumes, poissons et viande sont au rendez-vous. On s'assoit au jardin ou en salle et l'on est pris par l'histoire gastronomique qui s'est préparée depuis le matin en cuisine, chaque jour différente. Sous-titré Botteglia, Racines aime aussi beaucoup le bon vin, D'ailleurs avec la réouverture, la carte s'est affranchie du territoire italien sous la curiosité de Francesco.

Une façon nouvelle de fonctionner " qui permet de retrouver la vraie passion du partage et du service, de retrouver du temps pour les gens ", explique Ugo et pour eux : les deux professionnels voulaient aussi retrouver un équilibre familial et social qu'ils avaient peu à peu perdu, tellement pris dans les "il faut, "je dois" d'un restaurant très (sans doute trop parfois) prenant au succès jamais démenti... et avec la pression qui va avec.

Monella nous fait du bien !

© DR

Quant au Petit Racines, il vient de renaître sous une forme non pas plus gourmande (impossible : ces plats de pâtes étaient chacun une merveille) mais plus fun, plus rapide, plus nouvelle !

Monella, elle vous sert rien moins que la rue italienne : de la pizza fritta (celle avec laquelle Francesco et Ugo ont commencé sur les marchés bruxellois) des bombe fritte, ces boules de pâte fourrées de farce de viande et de légumes, " Quand je suis allée chez la mère de Ugo à Capri pour la première fois, elle avait fait une montagne de bombe fritte et c'est là qu'on a commencé à réfléchir à notre projet en Belgique. Ces bombe, elles sont à la carte de Racines depuis le début ", se souvient Francesco Cury.

On peut manger au comptoir sur la rue des panzerotti ( demi-lunes de pâte fourrées avec de la mozzarella et de la tomate) ou des schiacciate (un type de focaccia à base de farine de froment, à la mie aérée, à l'huile d'olive extra vierge et cuite sur pierre), emporter cette street food pour la manger près des étangs à côté ou passer le midi ou la soirée à partager ces petits plats frits, gourmands et généreux sur la terrasse à l'arrière, où l'on se sent ailleurs qu'à Bruxelles. Du bois clair, des petites lampes, du rouge, du bleu, du graphique : Monella n'est pas sage, elle a envie de rire, de s'offrir, et cela fait du bien après ces mois difficiles. Pour la petite histoire, la police de caractère du logo "Monella" est inspirée d'un film... porno des années 70 ! Le tout entre 6 et 9.50€ par portion.

Des vins naturels légers et délicieux accompagnent les plats, des spumante font pétiller la cuisine et qui dit street food dit bière aussi : une bière spéciale en collaboration avec la Brasserie de l’Ermitage arrose les repas avec goût.

Place-to-be de l'été à coup sûr, surtout avec la mention "ouvert jusque tard le soir" qui fait plaisir à entendre et qui convient parfaitement bien aux petits creux d'après apéro dans les bars alentour... Mais aussi bon plan toute l'année que cette cuisine réconfortante où derrière le côté frit et le papier gras, on sent la qualité que servent Ugo et Francesco depuis 7 ans à Bruxelles.

Monella, chaussée d’Ixelles, 347 - 1050 Bruxelles - Tél. : 02 633 43 03 - www.monella.be . Mercredi au vendredi de 11.30 à 15h et de 18 jusque tard le soir, le samedi 12h à tard le soir et dimanche de 12 à 20h.
Racines, chaussée d’Ixelles, 353 - 1050 Bruxelles. - www.racines.com  

© DR