Beerstorming" est un concept original qui réunit amateurs de bière ou néophytes autour d’un brassin imaginé et brassé par leurs soins. Alors que les brasseurs sont connus pour garder jalousement leurs recettes et entretenir un épais brouillard de mystères autour des processus de fabrication, ici c’est tout le contraire, on démystifie le noble art du brasseur.

On ne peut que conseiller à tous ceux qui ont un jour rêvé de brasser dans leur cuisine ou leur garage leur propre bière de passer par la case Beerstorming avant de se lancer tête baissée dans l’aventure. Il ne vous reste plus qu’à réunir un groupe de 5 à 14 disciples de Gambrinus et pousser la porte du 75 chaussée d’Alsemberg à Saint-Gilles pour passer une joyeuse et didactique soirée pleine de saveurs houblonnées.

La formule est simple et conviviale. Antoine Lavis, le maître-brasseur que l’on reconnaît facilement à sa barbe rousse, joue le rôle du capitaine. Brasseur passionné et communicant, il était déjà à l’initiative de "J’irai brasser chez vous". Avec son associé Arthur Ries, il vous accompagnera et conseillera tout au long du processus de brassage.

La soirée commence par un beerstorming en petit groupe, en dégustant les bières brassées par les groupes précédents. Le but étant de définir le profil de la bière à réaliser. Plutôt fruitée, ambrée, brune, blonde, amère, alcoolisée, etc. A moins que vous n’arriviez avec une recette ou un ingrédient particulier que vous voulez intégrer à la recette, comme une épice, un thé ou des fruits et légumes. A ce stade, l’imagination est la limite. Vos délires seront cependant recadrés par les conseils avisés d’Antoine qui veillera toujours à ce que la bière soit parfaitement équilibrée.

Empâtage et dégustation

Ensuite, Antoine nous propose une sélection de différents orges et froments plus ou moins maltés. Aujourd’hui, le choix se porte sur un mélange de 2 à 3 kg de Spécial B et Caramel Cara-Hel qu’il faut moudre à la force du poignet et ajouter aux 17 kg de céréale Pilsner, heureusement déjà concassée. Dans une petite cuve en inox de 120 litres nous y avons ajouté de l’eau chaude pour réaliser l’empâtage, un processus qui permet de transformer l’amidon en sucre capable de fermenter et de se transformer plus tard en alcool.

L’empâtage dure une bonne heure, ce qui nous laisse le temps de déguster les bières des groupes précédents. Nous dégustons la "Smaash", une bière au thé blanc, la "Passion", une bière d’une fine amertume titrant 4,8 % et réalisée avec des fruits de la passion et la "Cartouche", une bière légèrement ambrée, fraîche et fruitée réalisée à base de baies de genévrier et de cranberry.

Trois semaines avant de déguster

Après cette dégustation, retour à la salle de brassage pour l’étape suivante, la filtration, qui permet de séparer les drêches du moût qui sera soutiré vers la cuve d’ébullition. C’est la phase de cuisson et de stérilisation lors de laquelle nous ajoutons deux houblons différents sélectionnés parmi une quinzaine de variétés mises à notre disposition : le Zeus originaire des USA et le Wakotu en provenance de Nouvelle-Zélande.

Après une heure d’ébullition, le moût est rapidement refroidi en transitant par un échangeur à plaque avant la dernière étape de la soirée, la fermentation. Une fois les levures incorporées au moût, nous confions notre cuve aux bons soins d’Antoine qui veillera sur elle pendant deux à trois semaines. Notre soirée se termine là, mais nous sommes impatients de revenir dans trois semaines pour déguster le résultat final et emporter chacun un "growler" (*) de notre précieux breuvage.

(*) Le growler est une bouteille de bière traditionnelle en Angleterre d’une capacité de 1,8 litre. De couleur brune pour éviter les altérations des rayons UV, elle est consignée et couramment utilisée par les brasseries artisanales.

Plus d’info : 0472.89.74.01. ou sur facebook.com/beerstorming


Formules à la carte

Pour 25 €, individuellement ou en groupe, on peut suivre une après-midi d’initiation et de dégustation. Pour 85 €, on participe à une soirée "Brewing expérience". On brasse donc la bière en dégustant de petits plats, sans oublier votre "growler" original à venir récupérer trois semaines plus tard. La brasserie peut également être privatisée pour des entreprises. Ou tout simplement, vous pouvez déguster les dernières bières brassées pour 2€ ou emporter un pack de 6 X 33cl (15 €) ou un "growler" à 10 €.


Votez pour moi

Chaque année, les bières fraîchement créées sont évaluées et cotées. Les six bières ayant rencontré le plus grand succès seront soumises à un jury qui choisira "l’élue", c’est-à-dire la bière qui sera commercialisée dans le magasin et dont les concepteurs recevront un pourcentage sur les ventes. "Beerstorming" accepte les dossiers de candidature pour devenir membre de ce jury.