Il y a deux choses irrésistibles chez Ikea. Deux incontournables, même pour ceux qui y vont en recherche d’inspiration pour redécorer ou meubler leur logement : les boulettes du restaurant (qui se déclinent aussi en version surgelées pour se refaire "un Ikea" à la maison), et les hot-dogs vendus à la sortie.

Air du temps oblige, les versions carnivores se déclinent désormais en veggie. C’était déjà le cas pour le hot-dog et ce sera désormais le cas (à partir du mois de septembre) pour les boulettes et leur sauce crème et airelles.

Composées de protéines de pois, d’avoine, de pomme de terre, de pomme et d’oignon, elles reproduisent à l’identique la saveur et la texture d’une boulette de viande, selon le géant suédois de l’ameublement.

Au visu, rien ne les distinguera de leur version animale puisqu’elles seront servies avec de la purée, des airelles et de la sauce à la crème.

Cerise (et non pas airelle) sur le gâteau, elles seront vendues 1 euro moins cher que les boulettes traditionnelles.

Elles compléteront ainsi la gamme des boulettes emblématiques de la chaîne, qui proposaient leur version "viande", élargie progressivement aux boulettes de légumes, de poulet et de saumon et cabillaud.

Avec cette nouvelle variété, Ikea entend toucher un public qui se soucie avant tout de l’environnement, l’empreinte écologique du nouveau plat étant proche de zéro.