Glamour à souhait, ce cocktail coloré est à la carte de nombreux bars. Mais les barmen l'ont tant détesté.

Célèbre à travers le monde, le Cosmopolitan est un incontournable des bars à cocktails. Il a d'ailleurs connu un véritable boom grâce à la série culte Sex and the City puisque les héroïnes se réunissaient souvent autour de ce breuvage glamour. L'inventeur de cette boisson peut donc être fier de sa trouvaille. Pourtant, il ne l'a pas toujours assumée...

© REPORTERS


Celui qui a créé le "Cosmo" s'appelle Toby Cecchini. Longtemps, il est resté dans l'ombre, peut-on lire dans le livre de Robert Simonson A Proper Drink: The Untold Story of How a Band of Bartenders Saved the Civilized Drinking World. La raison ? La réaction des barmen. Les collègues lui disaient : "c'est toi qui a inventé le Cosmopolitan, sale con". Ils étaient nombreux à détester ce cocktail qui manquait de complexité et dont les ingrédients étaient artificiels à l'origine (vodka aromatisée au citron et grenadine). Toby, lui, avait décidé de revisiter ce breuvage servi dans les bars gay de San Francisco durant les "eighties". 

Sa recette : du triple sec (Cointreau), du jus de citron vert frais et du jus de Canneberge. Au départ, c'était uniquement réservé au staff de son établissement. Mais très vite les clients en ont demandé et adoré. Ce qui a d'ailleurs beaucoup étonné son concepteur. Mais les professionnels étaient agacés de servir soir après soir la même commande. Certains bars évitaient même de se réapprovisionner en jus de canneberge pour pouvoir refuser le Cosmopolitan à leurs clients.

Aujourd'hui, le cocktail est perçu autrement. Sur la carte, il est parfois appelé Cosmopolitan ou Cointreaupolitan vu qu'on utilise quasi toujours du Cointreau pour le triple sec. Et Toby Cecchini revendique enfin fièrement son invention qui se déguste toujours avec autant d'enthousiasme.