« Chez Léon » a traversé de nombreuses crises depuis sa création en 1893... L’établissement a toujours su tirer son épingle du jeu pour demeurer à l’avant-scène et conserver son succès. Avec les mesures liées au Covid-19, le restaurant bruxellois met une nouvelle fois les petits plats dans les grands pour satisfaire les plus exigeants. « Nous sommes tous sur le front depuis la réouverture des restaurants le 8 juin dernier, en respectant toutes les règles de sécurité et d’hygiène. Le personnel a toujours mis du cœur à l’ouvrage et, en cette période bousculée, cet enthousiasme s’avère encore plus essentiel. Chaque semaine, nous nous réinventons dans la joie et la bonne humeur », note la responsable de la communication chez Léon, Camila Navetta.

Une « bulle des 5 »

Parmi ces « joyeuses initiatives », « Chez Léon » a lancé « la bulle des 5 », à savoir une série de promotions cumulables, jusqu’au 31 octobre prochain.

  • La première alloue une réduction de -35% sur toute la carte menu, hors boissons
  • La seconde propose un menu gratuit à tous les enfants jusqu’à 12 ans, accompagnés d’au moins un parent.
  • La troisième étend la promotion des « moules à volonté » chaque soir à partir de 18h.
  • La quatrième offre une bouteille de Muscadet Léon à emporter à tous ceux qui célèbrent leur anniversaire dans la semaine.
  • La cinquième fait participer d’office (moyennant une visite), à une grande tombola permettant de gagner une carte « Stoeffer ». Celle-ci offre à son détenteur ses repas à vie « Chez Léon » (hors boissons).

Il est à noter qu’hormis la carte « Stoeffer », il existe également la carte « Ketje », donnant droit à -15% de ristourne sur votre addition. « La Babbeleir » vous est, quant à elle, offerte dès que vous avez atteint 3 000 points (1 point = 1 euro). La « Babbeleir » permet de bénéficier d’une juteuse ristourne de -25% à chacune de vos visites.

La sécurité en ligne de mire

Trait particulier de « Chez Léon », son conseil d’entreprise et son comité de sécurité et d’hygiène, qui veillent aussi bien au bien-être des travailleurs qu’à celui des clients. « Nous sommes le seul restaurant du pays sur un seul point de vente à bénéficier d’un tel comité. En pratique, cela signifie, dans le cadre du Covid, de nombreuses initiatives telles que la présence massive de gel hydro-alcoolique en divers endroits, la distance d’1,5 m parfaitement respectée entre les tables compte tenu de sa grande capacité d’accueil en temps normal : + de 450 places réduites à 250, le paiement par carte, l’entrée et la sortie unique, des cartes menus à usage unique avec Code QR, etc. »

Un « Léon » plus calme

Particularité de cette période « troublée », l’ambiance sereine que l’on trouve « Chez Léon » depuis sa réouverture en juin. « Les tables sont bien entendu plus distancées, ce qui crée une atmosphère plus apaisante qu’à l’habitude, moins de brouhaha… », précise Camila Navetta. L’occasion de déguster ses plats préférés dans une plus grande tranquillité.

© Léon

Pas que des moules !

Même si « Chez Léon » a bâti sa réputation sur le célèbre moules-frites, cuisiné à toutes les sauces, la carte du restaurant est bien plus étoffée. « Chez Léon » compte 120 plats à la carte dont une vingtaine de spécialités de moules. Il est donc possible de trouver son bonheur sans ciller, qu’il s’agisse de carbonades, homard, huîtres, lapin, sole grillée, salade, pâtes ou entrecôte... On y trouve même des plats végétariens. Bref, toute la famille y trouvera son compte à peu de frais. »

Pourquoi tant de succès ?

Évocation de la Belgique joyeuse, « Chez Léon » constitue l’un des fleurons de la gastronomie nationale. Le restaurant a su capter la sympathie du public entre simplicité, accueil direct et chaleureux, atmosphère pittoresque, et cuisine savoureuse.

Lorsqu’il a ouvert son premier restaurant en 1893, Léon Vanlancker n’aurait jamais imaginé que son petit estaminet de cinq tables compterait 500 couverts 120 ans plus tard, et que six générations de Vanlancker s’y seraient succédées à sa tête.

Au fil du temps, les Bruxellois, les voyageurs et les gens de passage sont, en effet, devenus de plus en plus nombreux… Et « Chez Léon » s’est agrandi. Le service effervescent, la cuisine en prise directe sur la salle et la présence de nombreuses personnalités du monde politique, culturel ou financier, ont également collaboré à son succès. Les anecdotes fourmillent d’ailleurs à ce propos : le livre d’or s’enorgueillit des milliers de dédicaces avec, entre autres, les signatures de Johnny Hallyday, Jacques Brel, Eddy Merckx, Annie Cordy, le Président américain Jimmy Carter, Helmut Kohl, Jean-Jacques Goldman, Sacha Guitry, Catherine Deneuve, la famille Royale, toute la classe politique belge depuis des générations, et aujourd’hui les acteurs des institutions européennes.

Chez Léon. Rue des Bouchers 18 à 1000 Bruxelles. 02 511 14 15 – www.chezleon.be