Si vous êtes un amateur de sandwichs caloriques à l'américaine, vous le savez très bien: quand vous vous rendez dans le fast-food de votre choix, le hamburger que vous tenez entre vos mains parait bien moins appétissant que dans votre écran de télévision, la veille au soir, lors du passage d'un nouveau spot publicitaire.

Vous savez peut-être aussi comment McDonald's travaille ses photoshoots afin de rendre son dernier né plus sexy. La firme jouait le jeu de la transparence en 2012 dans une vidéo publiée sur YouTube par l'intermédiaire de son compte canadien.

Si le photographe ne se refuse pas quelques petits coups de photoshop, si la sauce ketchup est injectée à la seringue pour être dosée au millilitre près, c'est surtout grâce à la suggestion de présentation que la magie opère. 

Concrètement, le hamburger pris en photo est inmangeable car il est étalé. Si vous vous positionnez à son chevet, vous remarquerez, par exemple, que le pain du dessus est bien plus éloigné de l'objectif de l'appareil photo que celui du dessous. Il s'agit d'une technique photographique bien connue des spécialistes: l'angle avec lequel le cliché est pris fait croire que le hamburger est pourtant bien droit.

Le but de la photo étant que tous les ingrédients soient bien visibles; alors que le but de votre hamburger à vous, où tous les ingrédients sont recouverts, est que vous ressentiez un maximum de saveurs dès la première bouchée.

McDonald's avance aussi, dans sa vidéo, que le sandwich en magasin est plus petit car le pain est rétréci à cause de la chaleur conservée dans son écrin de carton. Cet argument-là, on y croit moins.

Mais revenons sur la technique de photographie utilisée par l'enseigne. Elle n'est bien sûr pas la seule à en user. 

Quick ou Burger King, pour ne citer que ces concurrents, utilisent le même stratagème; mais les snacks que vous rencontrez près de chez vous aussi ! Si bien qu'il est impossible, pour l'observateur aguérri, de ne plus le remarquer, peu importe le fast-food où il se rend.

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR