Le dîner tartines est des plus populaires en Belgique. Une étude iVox recensait que 89 % des enfants mangent chaque semaine des tartines sur le temps de midi. Et pour changer des tartines, on peut aussi compter sur les sandwichs et les pistolets (pour 32 % des écoliers). Mais les habitudes des parents en matière de lunch sont-elles optimales ? Vassiliki Zafiropoulos, diététicienne aux Cliniques universitaires Saint-Luc, préfère ne pas poser de jugement catégorique sur les cinq boîtes à tartines que l’on a tendance à retrouver dans les cartables. « On peut faire plaisir à ses enfants avec une part de pizza mais d’abord, cela doit rester exceptionnel et on n’oubliera pas alors de rajouter des légumes et d’éviter tout ajout de sucre sous forme de boisson sucrée ou de biscuits. »

Pour la diététicienne, le pain est un véritable allié : « Le besoin en glucides est le plus indispensable c’est le carburant de la journée, plus de la moitié de notre apport énergétique concerne les glucides. Alors oui, il faut consommer du pain le plus complet possible ou alors des pâtes, du riz, du quinoa, des pommes de terre, on varie. »

Mais sans oublier le premier étage de la pyramide alimentaire, qui apporte fibres et nutriments : les légumes et les fruits. Plus il y en a, mieux c’est ! « Sans oublier les produits laitiers sans sucre ajouté, les enfants ont une croissance osseuse importante. »

Et en veillant au plus difficile finalement… la diversité !