Quand le jeune Belge Dennis Peeters arrive à l’automne 2019 à New York, c’est pour une seule raison : investiguer le secteur du hard seltzer, cette boisson qui fait fureur depuis deux ans. Son ami d’enfance, qui fait un MBA là-bas l’a alerté et le duo qui a toujours voulu se lancer dans l’entrepreunariat y voit une piste. “Je suis directement tombé amoureux de la catégorie”, se souvient-il, “c’est tellement facile à boire, léger mais quand même alcoolisé, fruité mais très peu sucré, ça, j’ai aimé”.

Les deux amis rentrés en Belgique se mettent directement au travail. Avec une question ? Comment exister sur un marché pris d’assaut par les grands groupes industriels ? En étant résolument enraciné en Belgique : “Real Buddies a une vraie histoire derrière elle, tous nos meilleurs amis ont mis leurs économies pour nous soutenir, d’où le nom de notre hard seltzer”, raconte Dennis Peeters qui insiste aussi sur le design et merchandising

Mais surtout, Real Buddies a voulu soigner la qualité : “Les goûts sont plus raffinés, ce sont de vrais extraits de fruits, C’est l’unique façon d’obtenir un goût authentique, où les fruits l’emportent sur l’alcool.”. 250 options ont été goûtées et travaillées pour n’en garder que… trois : citron lime, menthe-framboise et cerise noire. Une boisson sans aucun apport chimique, à 92 cal. et 4.5° pour 2.49€ les 33 cl.