Après les repas, on peut désormais commander une bière et se la faire livrer immédiatement.

La bière, une véritable institution en Belgique. Si certains tentent d'éduquer leur chien pour qu'il en apporte une bien fraîche sans devoir bouger du canapé, il arrive que le frigo soit vide. Pas de panique, plusieurs solutions s'offrent alors à l'amateur de mousse : enfiler sa veste, mettre ses chaussures et courir jusqu'au magasin ou alors remettre ce moment de détente à plus tard. Sauf que depuis quelques jours, il existe une autre possibilité pour les Bruxellois : se faire livrer comme on livre les sushis.


Qui ? Quoi ?

C'est le géant américain Uber qui, via sa nouvelle application de livraison de repas UberEats (depuis fin octobre), se lance dans le concept. Le service est disponible depuis le 30 décembre grâce à un accord avec AB InBev et la chaîne de night shops White Night, peut-on lire dans le journal l'Echo. Pour le moment les commandes s'arrêtent à minuit, mais à terme, elles seront possibles 24h sur 24.


Qu'est-ce que cela va coûter ?

Le prix reste le plus proche possible du prix habituel. Sauf que le consommateur doit évidemment ajouter des frais de livraison. Ils s'élèvent à 2,5 euros pour une bière comme pour plusieurs.


Et ailleurs qu'à Bruxelles ?

Après Bruxelles, UberEats compte développer le concept ailleurs en Belgique, en commençant par Anvers, Gand et Liège.


Uniquement la bière ?

L'application permet donc de se faire livrer de la bière, mais aussi du vin, du champagne, des boissons non-alcoolisés, des snacks, etc.