Chaque vendredi, on visite 5 terrasses bruxelloises. Cette semaine : les design. Retrouvez plus d'infos sur ces terrasses et bien d'autres dans le guide "Bruxelles Terrasses", par René Judak ( www.youpiwine.be ) aux Editions 180°.

Cospaia

N’y allons pas par quatre chemins : la terrasse du Cospaia compte parmi les plus grandioses de notre capitale. La surface est impressionnante (80 couverts) et la vue sur la Toison d’Or époustouflante. Un espace lounge permet de prendre l’apéritif sous la lumière incandescente d’un bel après-midi d’été : magique. Dans l’assiette, les préparations, assez réussies, sont classiques et plus abordables qu’attendues dans un tel cadre. Il en est ainsi des crevettes géantes sauvages snackées et du magret de canard à l’orange. La carte des vins est relativement attendue mais convient à merveille.

Capitaine Crespel, 1, 1050 Ixelles - +32 (0)2 513 03 03 -www.cospaia.be
Cuisine : française, fusion, €€ / XL


YuMe

C’est dans une prestigieuse villa des années 30 de l’architecte Blomme que le chef étoilé du Sea Grill, Yves Mattagne, a créé le YuMe (prononcez IOUMI). Restons à l’extérieur pour reconnaître que celle-ci est l’une des plus grandioses de Bruxelles. Rien que ça. Au pied de la maison Art déco, elle offre une vue dégagée sur le jardin impeccablement entretenu. Que cela soit pour un lunch ou en soirée, le charme opère à chaque occasion. Faisons un détour par l’intérieur pour constater que la décoration, dans les tons foncés, est relativement stylée. Afin de sélectionner vos plats dans les meilleures conditions, munissez-vous d’un Grasshopper. A la carte, notre préférence va aux Gyosa de crevettes Nobashi. Les makis de thon-menthe sont également très fins. En plats, aussi bien le saumon teriyaki que le boeuf australien « premium Marble Reserve »sont à recommander. La carte des vins est assez simple et étudiée pour s’accorder au mieux avec les divers mets. Retenons le joli vin du Piemont de Gian Piero Marrone.

Avenue de Tervueren, 29, 1150 Woluwe-Saint-Pierre - +32 (0)2 773 00 80 - www.yume-resto.be

Cuisine : asiatique, franco-belge - €€ / XL


Odette en Ville

Odette en ville est le pendant citadin d’Odette à Williers. Située dans le quartier du Châtelain, cette belle maison des années 20 abrite actuellement un hôtel design et tendance, un hôtel boutique, comme on dit. Si la carte est classique, aussi bien en matière de plats que de vins, et le service parfois hésitant, la terrasse sur le trottoir est appréciable dans le quartier. Sans être très étendue, les quelques tables joliment dressées permettent de passer un moment plaisant dans une rue étonnamment calme. Dans l’ensemble les prix sont raisonnables, exceptés cependant pour les alcools. A noter le brunch dominical.

Rue du Châtelain, 25, 1050 Ixelles - +32 (0)2 640 26 26 - www.chez-odette.com
Cuisine : française - €€ / S


The Lodge

Dans une nature sauvage, on mange ici les pieds dans l’eau, ou presque. A Watermael-Boitsfort, le Lodge peut se vanter de posséder une des plus belles terrasses de Bruxelles. A la carte, des plats de brasserie moderne correctement exécutés : croquettes de crevettes, fondus au fromage ou Saint-Jacques poêlées en entrées. Pour la suite : le blanc de poulet à l’estragon, le wok de poulet tandoori aux légumes ou les pâtes aux scampis permettent de manger à sa faim. A noter quelques touches asiatiques, comme les sashimis. La carte des vins contient bon nombre de flacons espagnols mais également le sympathique Saint-Nicolas-de-Bourgueil de Frédéric Mabileau ou encore l’incontournable Gewurztraminer de Boeckel. L’attrait principal du Lodge reste indéniablement son cadre et sa terrasse sur pilotis, idéale quand les températures se font plus douces. L’endroit est tel que la (jeune) clientèle y afflue : il convient donc de réserver par beau temps. Conséquence inévitable : l’ambiance est souvent animée.

Rue des Pêcheries, 2, 1170 Watermael-Boitsfort - +32 (0)2 662 26 66, www.the-lodge.be
Cuisine : brasserie, franco-belge -€€ / XL


Kwint

Du haut du Mont des Arts, le Kwint mise sur une décoration audacieuse confiée à Arne Quinze et sur une carte relativement courte mais efficace, autour de produits parfois luxueux (caviar, truffes, etc.). L’attrait principal de ce restaurant réside incontestablement dans sa somptueuse terrasse offrant une vue plongeante sur le coeur de la ville. Pour un lunch, un apéritif ou un repas le soir, avec pour voisin la tour de l’hôtel de ville, la situation est idyllique. Le Kwint se prête aux excentricités, alors n’hésitez pas, profitez-en pour déguster le Cristal de Roederer !

Mont des Arts, 1, 1000 Bruxelles -+32 (0)2 505 95 95 -www.kwintbrussels.com
Cuisine : belge, française - €€ / XL