Que l’on soit à 2, à 4 ou à 10, voici de bonnes idées de menus avec comme philosophie, du bon, de la qualité et de l’exceptionnel dans un budget contrôlé. On a demandé à Valérie Mailian, qui s’occupe du Marché des chefs, à la suite de son père, de nous dénicher des produits de fêtes tout simples à préparer dans des menus 100 % esprit de fête.

À deux

Un petit réveillon en duo, c’est tellement agréable en fait. Quelques bougies, pas trop de préparatifs en cuisine, une bonne bouteille et c’est parti…

"Le mieux c’est encore un apéritif dînatoire avec un cœur de saumon tranché en sashimi" (Le Borvo, 29,75 €) et qu’on présente en corolle avec au centre du caviar (Mailov, 95 €/50 g).

Le caviar est décidément trop cher ? Du saumon, une bonne crème épaisse (l’extraordinaire crème du chef Alain Passard en exclusivité au Marché des chefs s’affiche à 17 € les 500 g) et des blinis.

Éventuellement, on ajoute du foie gras artisanal.

Fête aussi avec les St-Jacques que l’on prépare en carpaccio au jus de truffes (18,50€ la petite boîte) ou parsemées de lamelles de truffes noires. Ou chaudes, revenues dans du beurre au romarin.

On dit non à la bûche, souvent lourde après un repas riche et on se rabat sur des fruits d’excellente qualité donc goûteux : mandarines (8,98 €/kg), mangue (17,95 €/kg), litchis (56,50 €/kg), ananas (8,95 €/kg) qui accompagnent une boule de glace. Celles de Martine Lambert sont préparées avec des ingrédients naturels, beaucoup de vanille par exemple et peu de sucre (15,85 € le pot de 500 ml) sur lesquelles on met des griottes au kirsch (28,50 le bocal d’un litre), c’est délicieux et ça fait digérer.

À quatre

Une famille ou deux couples d’amis et c’est parti pour un petit réveillon et un repas de Noël gourmand.

On commence par un apéritif avec d’excellents œufs de saumon qui éclatent en bouche et quelques blinis (14,55 €). Plus original : des tranchettes de poutargue, soit des œufs de mulet (un paquet pour 4 ou 5 personnes affiche 40 €) sur des petits toasts au beurre avec un zeste de citron. Et/ou du pata negra tranché fin (234,50 €/kg, compter 50 g max par personne). La crème d’anchois est à 10 € le pot, c’est délicieux en zakouski.

En entrée, c’est moitié foie gras (124,50 €/kg, compter entre 50 et 70 g/pers) et moitié saumon tranché (une bande, 68,85 €/kg).

En plat : risotto au foie gras et champignons, travaillé au jus de veau ou jus de truffes (19,50 €). Et accompagné d’une petite salade de pousses d’épinards. Ou une choucroute toute préparée (18 €/kg) ; des pâtes (4 à 6 € les 500g de pâtes au blé artisanales) aux truffes : on les fait revenir dans du beurre et du jus de truffes. Par exemple, la truffe noire du Périgord, "même si je les conseille à la mi-janvier, c’est là qu’elles se révèlent totalement".

À six ou plus

Les pâtes pour une grande table, ce n’est pas l’idéal, cela refroidit vite et la cuisson est moins facile alors on opte pour la tradition du Grand Est, soit la choucroute !

On se lance dans une grosse volaille en choisissant une pintade goûteuse (16,85 €/kg) avec farce ou deux moyennes, on n’aura qu’à les cuire au four. En accompagnement : on fait sauter les extraordinaires légumes qu’Alain Passard fait pousser et cuisine dans ses restaurants, à trouver en exclusivité européenne au Marché des chefs : 60 € la caisse. Ou on prépare une belle purée façon Bocuse. "C’est simple : 1 kg de patates épluchées cuites à l’eau, 500 g de beurre et on écrase, on écrase et on rajoute du beurre. Pas de lait, pas de maïzena, c’est juste pour faire mousser, ça ne sert à rien."

Le Marché des chefs organise des livraisons gratuites partout en Belgique.