Pour six personnes sur dix, boire un verre de vin est le meilleur moyen de se détendre après une dure journée de travail. C’est ce que dévoile une étude britannique. Quand on décide de ne pas boire en soirée ou lors d’un dîner, le plus difficile est parfois de lutter contre la pression sociale ou celle de ses proches. « Allez, juste un verre ! ». Or, il est tout à fait possible d’explorer aujourd’hui de nouvelles façons de se mettre en mode « off » ou de partager un bon moment, sans pour autant boire une goutte d’alcool. Cocktails sans alcool, apéritifs sans alcool, champagnes ou mousseux sans alcool, vin sans alcool (bio ou non), vous êtes de plus en plus nombreux à plébisciter des options aux saveurs goûteuses en bouche, mais qui ne contiennent aucune trace d’alcool. En abuser n’aura donc pas de conséquences sur votre santé. Et avec une croissance du marché de 30 % par an, des marques comme Night Orient et Vendôme Mademoiselle ont bien compris quelles étaient les raisons liées à ce nouveau mode de vie « zéro alcool ». La tendance générale de la consommation d’alcool est à la baisse depuis 2004. Après la vague des « smoothies », découvrez celle des « mocktails ».

Une spécialité pointue en mixologie

Le mot « mocktail » vient tout simplement du verbe anglais « mock » qui signifie « imiter », contracté avec la fin de « cocktail ». Et cette boisson est le nouveau chouchou des bartenders , le terme branché pour désigner aujourd’hui les barmans. Hyper trendy, le mocktail appartient à la famille des cocktails sans alcool, mais en une version plus sophistiquée et plus approfondie. Il n’est pas question ici de créer une boisson en additionnant simplement quelques jus de fruits. Le concept est bien plus complexe en termes de technique. Il est même devenu une spécialité en mixologie, soit l’art du mélange des boissons pour réaliser des cocktails.

La créativité comme priorité

La recette d’un mocktail est pensée, réfléchie, recherchée, de sorte à proposer aux consommateurs un breuvage justement dosé. Le but : reproduire le goût d’un alcool, mais sans l’alcool en question. Comment ? En utilisant notamment des spiritueux sans alcool comme le gin sans alcool par exemple. Ce breuvage « free alcohol » devient alors une véritable expérience sensorielle, à l’image de son homologue avec spiritueux. À la différence que, dans un mocktail, les éternels ingrédients secondaires sont propulsés au premier plan de la boisson. Et c’est là que réside justement toute la difficulté du mélange. Chaque élément doit se sentir, sans prendre l’ascendant sur les autres. Mocktails pétillants ou mocktails plats , il existe des ingrédients pour tous les goûts et toutes les envies. Vous êtes séduit ? Vous trouverez une foule de recettes sympas pour jouer à l’alchimiste avec ces produits en cliquant ici .

Des alternatives alléchantes nombreuses

Vitaminés, colorés et aussi savoureux grâce à des extraits botaniques ou des spiritueux sans alcool, les mocktails ont tout de bon et d’ « healthy »! Cerise sur le gâteau, dans le monde du « zéro alcool » , les alternatives sont nombreuses et alléchantes pour tous les amoureux de plaisirs gustatifs sans l’ivresse. Voilà de quoi répondre au mieux aux attentes de la nouvelle génération de « dry drinkers ». Présent depuis plus de 10 ans sur le marché des désalcoolisés, Univers Drink a justement fait le pari de préserver l’image populaire et festive du partage d’une boisson notamment autour de la cuisine et de l’apéritif. Il a su se distinguer grâce la qualité et l'originalité de ses boissons sans alcool. La clé de sa réussite ? La distribution de boissons 0%, savoureuses, raffinées, festives et qui tendent vers le goût de leurs homologues, vin & champagne, sans en subir toutefois les effets indésirables.