Les Belges attendent davantage d’efforts de la part de leur employeur pour combiner sainement travail et famille.

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de la famille. Dans notre pays, la majorité des parents souhaite concilier au mieux leur vie de famille et leur travail. Selon une enquête¹, 89 % d'entre eux veulent consacrer plus de temps à leur famille. Dans les faits, presque 6 parents sur 10 sont satisfaits de l'équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. 65% des personnes interrogées sont satisfaites des possibilités offertes par leurs employeurs à ce sujet.

En effet, les patrons belges reconnaissent l'importance d'un bon agencement entre ces deux piliers fondamentaux. Pour 88 % d’entre eux, cet ajustement lie davantage les travailleurs à l'entreprise et pour 85 %, il augmente également la productivité et la qualité du travail.

Néanmoins, dans la réalité, seulement 54 % parmi eux aident leurs employés à optimiser cet équilibre. Afin de privilégier leur vie de famille, 38 % des parents ont déjà refusé une promotion ou un contrat et 27% des sondés ont déjà changé de travail.

Combiner travail et famille donne du fil à retordre tant aux travailleurs qu’aux employeurs. Les premiers souhaitent avoir un horaire flexible mais seulement 31% des supérieurs offrent cette opportunité. De plus, 63% des parents désirent travailler à la maison mais uniquement 37% des employeurs le permettent. Et enfin, seulement 25 % des patrons acceptent de donner un poste à responsabilité à un employé à temps partiel.

Au vu de ses résultats, les attentes des parents et des employeurs ne sont pas toujours faciles à concilier. Cependant, les employeurs sont conscients qu’une combinaison optimale permet à leurs travailleurs d’être plus productifs mais aussi plus fidèles à l’entreprise.

En conclusion, un partage plus juste permet donc à chaque partie d'y trouver satisfaction et avantages !

¹ Elle a été effectuée par Partena du 10 mars au 31 mars auprès de 1332 parents (clients/non-clients) ayant des enfants à la maison.