La crise contraint certaines fashionistas à réduire leurs dépenses vestimentaires. Un tas de bons plans existent pour avoir une garde-robe bien achalandée, sans pour autant surconsommer.

1. Les fripes

Les friperies et autres second hand shops regorgent de pièces sublimes à petits prix.

Quelques bonnes adresses à Bruxelles :

Look 50 n’est pas vraiment une friperie mais une boutique où l’on trouve des pièces vintage sélectionnées avec soin. Dess robes colorées aux bottes seventies, la boutique est une malle au trésor. Les prix sont abordables. (10, rue de la Paix, 1050 Ixelles)

RetroParadise : A côté de la Centrale des Petits Riens, la boutique propose un large choix de vêtements. Il faut fouiller mais l’effort en vaut la peine.(105, rue Américaine, 1060 Saint-Gilles)

Incontournable pour les amateurs d’authenticité et de bonnes affaires, le Marché aux Puces de la place du Jeu de Balles est un plaisir pour ceux qui aiment farfouiller dans les vieilleries en quête de la pièce rare. Si la chasse n’a pas été bonne, on peut se consoler chez Foxholle, juste à côté de la place. On y trouve un large choix de vêtements vintage des années ’60, ’70, ’80. Et surtout des chaussures et des sacs retro. (6, rue des Renards
1000 Bruxelles Ville)

Mais aussi le Brussels Vintage Market un dimanche par mois à Bruxelles !

2. Les vides-dressing et trocs

Depuis quelques mois, fripe.be a fait son apparition. Destiné aux vestiaires féminins et masculins, il invite à adopter la méthode du “swishing online“, (un troc en ligne), ainsi qu’à vendre ou à acheter du prêt-à-porter de seconde main. On y trouve de tout - vêtements et accessoires - dans tous les prix. Pour vous procurer la pièce de vos rêves, ou la remettre à l'élu(e), vous prenez tout simplement rendez-vous.

Adeptes de belles marques (American Vintage, Bel Air, Tara Jarmon...) filez sur Oh My Dress!, plateforme belge de dépôts-ventes de vêtements de seconde main pour femmes, de type haut de gamme. Les prix sont parfois élevés (mais on parle de pièces qui à la base sont bien plus chères que dans les grandes enseignes de prêt-à-porter) mais vous trouvez des pièces branchées, et certaines à peine portées. La livraison est gratuite pour les commandes au-delà de 100euros et vous avez la possibilité d'échanger endéans les 14jours

Des tas de vide-dressing s’organisent aussi sur Facebook. Il suffit de prendre une photo du vêtement que vous voulez vendre et de la publier dans le groupe.

Vous pouvez aussi organiser des vide-dressing entre copines. Une tringle, une bouteille de vin, et vous passez une soirée shopping... à la maison. Entre amis, il est possible de s'acheter ou se revendre les vêtements ou, plus sympa encore, de les troquer. L'occasion de faire le tri dans votre garde-robe et de la renouveler sans dépenser un sou.