Lifestyle

Depuis hier, mardi 14 octobre, un site français appelle les internautes à se mobiliser contre le sexisme quotidien. Bonne initiative pour certains, appel à la délation pour d'autres...


Une "plateforme d'actions collectives" pour sensibiliser au sexisme rampant qui est partout : dans les mots, les photos, les pubs, sur les réseaux sociaux, tel est l'objectif de macholand.fr, un site lancé mardi 14 octobre par trois militants. Les fondateurs entendent rassembler des exemples de sexisme ordinaire et tellement quotidien que l'on oublie de le voir ou d'en décrypter le message dénigrant.

Ce site, ouvert aux internautes qui pourront poster ce qu'ils ont vu ou entendu (rue, télé, médias) veut alerter et toucher le plus de monde possible en utilisant largement les réseaux sociaux et les mails. Ce qui fait dire à certains que ce site appelle simplement à la délation et au harcèlement...

Un exemple ? Voyez ce tweet d'un des internautes qui a décidé de participer à cette plate-forme communautaire.

Cette plate-forme a été lancée notamment par la féministe Caroline de Haas, cofondatrice d'Osez le féminisme. Elle explique que le sexisme "continue de s'étaler grassement sur nos écrans, dans nos journaux ou dans les prises de paroles de personnages publics" et appelle franchement à l'activisme.

Souvent cachés sous une bonne couche d'humour, les propos sexistes n'ont pourtant "rien de drôle", selon Macholand. C'est "Réduire les femmes à un corps (retouché), à des tâches domestiques (peu valorisées) ou à un sexe (méprisé)".

Une vidéo de présentation illustre le propos de macholand.fr