Pour ce premier beau week-end de l’année, nombreux sont ceux qui vont vouloir profiter du soleil. Voici une sélection de 10 lieux insolites à découvrir ou redécouvrir en Belgique.

1. Le tombeau du géant, à Botassart.

Situé à quelques kilomètres de Bouillon, ce lieu magnifique formé par un lacet de la Semois offre un somptueux paysage que la famille royale avait d’ailleurs découvert l’été dernier. L’occasion aussi de découvrir Bouillon, son centre et son château.

© Jean-Luc Flémal

2. Le Sahara de Lommel

Qui dit soleil dit plage de sable chaud. Il faudra évidemment encore attendre quelques mois pour en arriver là, mais ce site unique en Belgique a au moins le mérite d’offrir du sable et un site naturel hors du commun, résultat des émanations d’une ancienne usine de zinc. Aujourd’hui, les pins et la végétation ont offert une nouvelle vie à ce site dont l’accès aux 193 hectares est gratuit.

© Etienne Scholasse

3. Les réserves naturelles de la côte

Le soleil risque d’attirer du monde au littoral, et les autorités locales ont déjà décidé d’augmenter les effectifs de police pour éviter les rassemblements trop importants. C’est donc l’occasion de s’éloigner des digues pour découvrir les deux réserves naturelles de la côte belge, le Zwin (à Knokke) et le Westhoek (à La Panne). Une façon de découvrir la faune et la flore, car, non, il n’y a pas que des buildings à la mer du Nord.

4. L’église invisible de Looz

Œuvre artistique créée en 2011, cet édifice en forme d’église offre un trompe-l’œil qui varie selon l’angle depuis lequel on le regarde. À découvrir à Looz, dans le Limbourg.

5. Les Hautes Fagnes

Le parc naturel le plus haut du pays a beaucoup fait parler de lui depuis le début de l’année. La neige a offert des paysages à couper le souffle, mais les lieux sont magnifiques par tous les temps. Ce week-end, il risque d’y avoir moins de monde, et donc plus de tranquillité.

6. Les abbayes de Villers-la-Ville et d’Orval

Elles ne sont pas les seules en Belgique, mais elles offrent chacune des expériences différentes. Celle de Villers-la-Ville, en Brabant wallon, est un musée à ciel ouvert d’une part grâce à ses ruines et d’autre part grâce aux expositions qui jalonnent le site au gré des saisons.

7. La réserve de Wijers et sa piste cyclable unique

Rouler à vélo en dessous du niveau de l’eau, c’est possible en Belgique, du moins en apparence. La piste cyclable de Bokrijk située dans la réserve de Wijers a même été plébiscitée par le magazine américain Time dans une liste de 100 destinations remarquables et innovantes dans le monde. Il n’y a plus qu’à traverser les 212 mètres de cette piste pour se faire son propre avis.

© Etienne Scholasse

8. Les sentiers de Grande Randonnée

L’association Sentiers de Grande Randonnée offre plus de 5 000 kilomètres de sentiers à découvrir en Wallonie et à Bruxelles. Avec des cartes précises qui offrent également des itinéraires à thème, par exemple entre deux gares, il y a forcément de quoi trouver son bonheur et partir pour une balade de quelques kilomètres.

9. Bruges et Gand et leurs canaux

Pour une activité reposante tout en restant dans une grande ville du pays, direction Gand ou Bruges. Si la Venise du nord est plus connue que sa voisine flamande, les deux villes offrent des visites historiques et culturelles de choix, aux détours des canaux et de leurs bateaux à touristes. Cela tombe bien, les touristes étrangers ont déserté les grandes villes, conditions sanitaires obligent. C’est le moment de profiter du calme des lieux et de faire (sur)vivre le secteur touristique local.

10. Les terrils wallons

Du bassin liégeois au Borinage, la Wallonie compte des dizaines de terrils. Ces montagnes artificielles façonnées par l’activité minière du pays au XIXe et XXe siècle ont changé le paysage et forme une (toute) petite chaîne de "montagne" le long de la Meuse, et puis de la Sambre. Certains permettent des visites culturelles tandis que d’autres ont même vu pousser des vignes. Des sites naturels originaux.