Les objets ont une histoire: synonyme de travail, voici comment est né le fameux bureau

Au Moyen Âge, pour protéger les livres, les moines recouvraient leur écritoire d’un drap appelé bure qui leur servait aussi d’habit.

Guy Debisschop
Les objets ont une histoire: synonyme de travail, voici comment est né le fameux bureau

Dans l’Égypte ancienne, les scribes n’avaient pas besoin de bureau. Assis les jambes croisées, ils gravaient leurs tablettes sans difficulté. Mais, plus tard, au Moyen Âge, lorsque les moines développèrent l’écriture sur parchemin, un support solide était indispensable. Et c’est tout naturellement qu’ils imaginèrent la création d’un meuble composé d’une planche reposant sur un socle ainsi qu’une écritoire sous la forme d’une tablette inclinée. Des éléments notamment utilisés par les moines copistes qui recopiaient des textes religieux et des œuvres de l’Antiquité.

Mais la couverture de leurs précieux livres était parfois abîmée par le support en bois. Ils eurent alors l’idée de recouvrir la planche sur laquelle ils posaient le livre ou le parchemin d’un drap de laine relativement grossier, le plus souvent de couleur brune, avec lequel ils se vêtaient : la bure. Et le meuble ainsi utilisé, initialement appelé par les moines scriptoria, prit, par extension, le nom de bureau. Plus tard, la pièce dans laquelle ce meuble était installé fut également appelée bureau.

Dans les monastères du Moyen Âge, les moines retranscrivaient les ouvrages anciens le plus souvent debout. Ce n’est qu’à partir de la Renaissance (du XIVe au XVIe siècles) que les bureaux sont utilisés en dehors des monastères. On les trouve dans les pièces de travail des comptables, des ingénieurs, des commerçants ainsi que dans les administrations qui se développent un peu plus chaque jour. Dès le XVIIe siècle, le bureau se présente sous la forme d’une table sur quatre pieds possédant un tiroir. Certains ajoutent un coffrage supplémentaire déposé sur la table. On parle alors d’un cabinet.

Assez curieusement, à partir du XIXe siècle, de nombreux antiquaires prennent l’habitude de désigner sous le nom de "bureau Mazarin", les prestigieux bureaux joliment décorés d’une belle marqueterie Boulle d’écaille de tortue rouge et de cuivre. L’ancêtre du bureau de ministre en quelque sorte. Ce bureau apparaît aux alentours de 1670… ; soit près de dix ans après la mort du cardinal Mazarin, homme politique et grand diplomate au service de la Papauté et des rois de France Louis XIII et Louis XIV. Le cardinal Mazarin n’avait, dès lors, jamais possédé le bureau auquel son nom a été attribué…

Quant au bureau contemporain, le plus souvent sobre et fabriqué en série, il voit le jour au XXe siècle.

À côté du bureau, dès le XVIIIe siècle, se développe parallèlement le secrétaire, petit meuble qui permet d’écrire tout en rangeant à l’abri des regards des lettres ou des documents grâce à un système d’abattant. Mais ceci est une autre histoire…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be