A la découverte des petits bijoux de la Côte : Lissewege, le vrai charme d’antan

Tout au long de l’été, à la découverte de six pépites dans l’arrière-pays de la Côte. Cette semaine, Lissewege, non loin de Bruges et de Blankenberge

E.W.

C’est la plus grande surprise qu’on ait eue lors de ce périple à la découverte des villes et villages situés non loin des stations balnéaires de la côte belge mais pas sur la côte… Lissewege.

On atteint ce petit village situé non loin de Bruges après avoir suivi une grand-route tellement dénuée d’intérêt qu’on se dit qu’il est impossible qu’un beau village existe non loin… Mais soudain, le GPS indique de tourner à droite. Après un ou deux kilomètres, on aperçoit un parking. Et là, la magie commence ! Plus on avance, plus on s’extasie. Avec ses petites rues, ses maisons de polder blanches, Lissewege s’offre comme un village à l’authenticité d’antan. Avant d’atteindre la place de l’église dont on aperçoit la tour, voici que l’on enjambe un petit canal plein de verdure, bordé de chaque côté d’une route pavée et de maisons charmantes la plupart ayant leur façade fleurie. Cette voie d’eau a été creusée au 13e siècle pour relier Lissewege à Bruges et y faire commerce. On y voit aussi des drôles de personnages, des sculptures qui tranchent avec le côté bucolique de l’endroit. En fait, Lissewege a un faible pour l’art : des œuvres sont disséminées partout, jalonnent rues et fenêtres, on trouve même des petits robots dans l’église !

Du gothique côtier

A la découverte des petits bijoux de la Côte : Lissewege, le vrai charme d’antan
©Westtoer

Notre-Dame de la Visitation est impressionnante : dans ce village où les maisons sont blanches et basses, elle impose son architecture de briques rouges : c’est un cas d’école de gothique côtier du XIIIe siècle, nous dit-on. Autour, un cimetière, à l’intérieur, une statue miraculeuse de la Vierge Marie, découverte en 1625 et un jubé superbe.

Au Moyen-Âge, ce village était un lieu de repos pour les pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle… Désormais, on s’y pose tranquillement à une terrasse de café ou de restaurants qui ne sont pas en reste côté propositions gastronomiques !

On conseille vraiment de monter les 264 marches de la tour pour profiter de la vue sur les polders qui s’étend jusqu’à Bruges. On y aperçoit aussi la grange abbatiale Ter Doest, que l’on peut gagner à pied de façon très agréable. Cette grange magnifiquement rénovée est ce qui reste, avec le pigeonnier et le porche monumental d’un immense complexe abbatial où vivaient des moines cisterciens au XIVe siècle.

A la découverte des petits bijoux de la Côte : Lissewege, le vrai charme d’antan
©Westtoer

La fête des Lumières est de retour les 19 et 20 août

Lissewege va renouer cette année avec la Fête des Lumières qui illuminera la nuit et enchantera les jours des 19 et 20 août. Pour cette 22e édition, les habitants de Lissewege, deux écoles primaires et une équipe d’artistes dirigée par le collectif gantois Jaagbaar et Brugge Plus ont travaillé autour du thème “Rien n’est ce qu’il semble être”. Une façon de voir le village sous d’autres angles avec des arbres qui chantent, des maisons qui parlent, un canal qui bruissera différemment… Avec de la musique, des performances et des installations partout dans le village. La place de l’église, agréablement éclairée, sera le point névralgique de cet événement et on pourra y profiter agréablement de l’ambiance. A partir de 21h le vendredi 19 août.

A la découverte des petits bijoux de la Côte : Lissewege, le vrai charme d’antan
©Westtoer

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be