Le château féodal de Moha en fête ces 9 et 10 septembre

Un groupe de passionnés vous invite à des balades contées au château féodal de Moha.

Chateau de Moha

L’emplacement du château de Moha, occupant un éperon rocheux sur les hauteurs de Wanze, aux confins des anciens comtés de Namur, de Huy (intégré ensuite à la Principauté de Liège) et du duché de Brabant en a fait sa puissance et l’a conduit à sa perte. Cette zone tampon entre ces puissances connut un premier comte de Moha, Albert de Musal, attesté vers 1023-1067. Sans doute eut-il des prédécesseurs mais faute de documents, on ne peut que faire des supputations. Les guerres de Hesbaye (XIIe siècle) puis celle de succession entre le Duché de Brabant et la Principauté de Liège (début du XIIIe siècle) font passer le château au Prince-Évêque mais des batailles se succèdent jusqu’en 1376 qui vit alors Liégeois et Hutois se liguer un temps contre le Prince-Évêque, mettant à sac ce lieu réputé imprenable.

Les ruines sont alors abandonnées, hormis la chapelle castrale (démantelée en 1826). Quant aux pierres de la forteresse, elles feront le bonheur des constructeurs des environs, jusqu’en 1889, date à laquelle Moha est racheté par l’État belge sous l’influence de Georges de Trooz, soucieux de préserver ce qui pouvait encore l’être. Après une série de consolidations, le site disparaîtra dans la végétation et il faudra attendre 1992 pour qu’une ASBL, Les Amis du Château féodal de Moha, soit mise sur pied en vue de préserver, comprendre et mettre en valeur le site. Une première campagne de fouilles eut lieu dans les années 90, une deuxième ayant débuté en 2020 dans l’enceinte du château.

Ces 9 et 10 septembre, les ruines millénaires s'animeront à l'occasion de balades contées "R (o) ugir". Pour les organisateurs, cet événement est plus qu'un spectacle de lumière et théâtre : "C'est un projet participatif, c'est la consécration d'une rencontre entre plusieurs acteurs : une association qui se démène pour préserver et animer le vieux château ; une équipe polyvalente d'animateurs, de bricoleurs et d'astucieux ; des comédiens amateurs, réunis par la passion du théâtre ; de bénévoles 'couteaux suisses', qui s'impliquent tant dans la recherche d'accessoires, dans l'accueil, qu'en tenant un bar ; un metteur en scène, Benjamin Belaire, dont les idées subliment le meilleur de chacun. Cette année, nous vous parlerons d'Amour. Le vrai, le faux, celui qui finit bien, celui qui finit mal. Celui qui rend romantique, poétique, qui fait rougir mais aussi celui qui fait rire, sourire… ou rugir."

Poste d'accueil du château de Moha, rue du Madot 101a, 4520 à Wanze. Départs par groupe de 15'en 15', de 19 h à 22 h 15. Réservation sur https://chateaumoha.be/agenda/balades-contees-3. Non accessible aux PMR et aux poussettes. Plus d'infos concernant les activités du château sur https://chateaumoha.be/

Le château féodal de Moha en fête ces 9 et 10 septembre
©Franck Hamon/Destination Rennes

Idées de sorties

Rennes débarque à Bruxelles, ces 9 et 10 septembre, et plus précisément dans le Jardin Hospice (anciens hospices Pacheco).

Il s’agira d’une véritable opération séduction de la part de la capitale de la Bretagne à travers sa gastronomie (présence de quatre restaurants), sa culture, son art de vivre. Street-food et bières rennaises, gâteaux bretons, set de DJ Ordoeuvre, musiques et danses bretonnes, jeu de palet breton, performance de street-art, ateliers pour enfants, jeux-concours... vous feront passer un moment détente, alors que l’office du tourisme de Destination Rennes apportera au public bruxellois toutes les informations nécessaires pour passer un séjour agréable en Bretagne. Un office du tourisme qui tiendra boutique à l’intérieur de l’ancien hospice, où le public pourra y trouver des produits 100 % "made in Breizh" : caramels au beurre salé, bols bretons, boules à neige, affiches et cartes postales d’illustrateurs rennais, etc. et bien sûr les immanquables marinières Armor Lux. Ils pourront également tenter leur chance lors de nombreux jeux-concours dont le lot le plus élevé est un séjour tout compris à Rennes pendant les Transmusicales et se prendre en photo avec des accessoires dignes d’un vrai Breton.

Côté musical, un bagad et des danseurs de différentes associations de Bretons expatriés en Belgique vont faire vibrer le Jardin Hospice au son des binious et des bombardes.

Quant aux plus petits, ils pourront s’essayer à des jeux de quilles finlandaises, corn hole et autres divertissements pour toute la famille. Les plus âgés, eux, pourront découvrir le palet breton, un jeu traditionnel remis au goût du jour dans les années 80 par la famille David.

Le but consiste à envoyer un palet sur une planche en bois, sans qu’il ait rebondi au sol.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be