La princesse Anne , le membre le plus actif de la famille royale en 2022

Lors du traditionnel service religieux du jour de Noël en l’église Sainte Maria Magdalena près du château de Sandringham dans le Norfolk, le roi Charles conduisait le cortège de la famille royale.

Régine Saelens
State Funeral of Queen Elizabeth II
©Photo News

Une absence remarquée dans le groupe, celle de la princesse Anne alors que son époux le vice-amiral Timothy Laurence, avec qui elle a fêté ce mois ses 30 ans de mariage, ses enfants Zara et Peter et trois de ses petits-enfants étaient bien présents. Il fut précisé que la princesse royale (titre octroyé à l’aînée des filles d’un souverain) était souffrante.

Une année de plus, la princesse Anne âgée de 72 ans, est le membre le plus actif de la famille royale britannique. Le palmarès 2022 démontre si besoin que médiatisation et les activités accomplies sur le terrain ne vont pas forcément de pair. Bien qu’il faille tenir compte de la période de deuil de la reine Elizabeth qui a ralenti l’agenda officiel, la princesse Anne caracole donc en tête avec 214 engagements officiels. Le roi Charles III (74 ans) la suit avec 181. Troisième sur le podium, le prince Edward (58 ans) avec 143 activités et son épouse Sophie, comtesse de Wessex, avec 138. Depuis le départ du duc et de la duchesse de Sussex et l’éviction du prince Andrew, la famille royale s’est resserrée, mettant en avant des membres moins connus jusqu’alors du grand public comme c’est le cas avec le couple Wessex. Pourtant, le prince Edward et son épouse Sophie sont depuis des années des membres très actifs mais jusqu’alors disposant de moins de visibilité médiatique. Eux-mêmes ne cachent pas leur étonnement de recueillir à présent une popularité certaine, estimant continuer tout simplement à faire leur travail comme auparavant.

En cinquième place arrive le prince William (40 ans) avec 126 engagements. La reine Camilla en comptabilise 102. Membres aussi moins connus surtout hors du Royaume-Uni : les cousins de la défunte reine Elizabeth, le duc et la duchesse de Gloucester. Mariés depuis 50 ans, leur destin bascula lors de la mort du prince William, frère aîné du duc. Ce dernier dut abandonner sa carrière d’architecte dans le privé pour servir la Couronne. Respectivement âgés de 78 et 76 ans, ils sont de fidèles et discrets soutiens de la monarchie. Ils ont effectué 100 et 94 engagements officiels en 2022.

Kate, princesse de Galles ne se classe en fait que neuvième sur onze, avec 90 activités mais très largement couvertes par la presse. Comme quoi les apparences peuvent être trompeuses quant au réel degré de travail au sein du clan Windsor. Clôturent le tableau, les deux autres cousins d’Elizabeth II, le duc de Kent âgé de 87 ans avec 78 activités et sa sœur la princesse Alexandra (86) ans avec 40.

Propulsé désormais héritier du trône et non plus héritier en second, l’agenda officiel du prince William et par extension celui de son épouse, devraient logiquement prendre davantage d’ampleur avec notamment des représentations du roi Charles III à l’étranger.

En comparaison avec leurs homologues du Gotha, à savoir le prince héritier Frederik et la princesse héritière Mary de Danemark mais surtout la princesse héritière Victoria et le prince Daniel de Suède, le prince et la princesse de Galles sont à la traîne dans le nombre de leurs activités. Une tendance qui devrait donc s’inverser surtout en cette année de couronnement et de mise en valeur de la monarchie britannique qui devra affronter une nouvelle vague avec la parution le 10 janvier des mémoires du prince Harry.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be