Méditer

© PetitBambou

Après avoir lancé un programme pour adolescents et un autre pour les enfants de 5 à 12 ans, l’application Petit Bambou propose des exercices d’initiation progressive à la méditation pour les plus petits, de 4 à 7 ans. Durant ses quelques minutes, chacune des douze séances permet à ces derniers de s’exercer grâce à une vidéo et un fichier audio. Les bienfaits de la méditation pour les enfants de cet âge ? Les aider à se calmer, à se concentrer, à diminuer leur stress, à augmenter leur sentiment de bien-être mais également à leur faire prendre conscience de leurs émotions et à les accepter. Outre l’application, le site petitbambou.com propose également des programmes ciblés.

Cuisiner

© D.R.

Se mettre aux fourneaux avec les enfants, c’est chouette mais, bien souvent, l’état de la cuisine en prend un coup. Pour s’éviter nettoyage et rangement, KidCook propose aux enfants de 4 à 10 ans de mettre la main à la pâte de façon virtuelle. Grâce à cette application, ils pourront réaliser une quinzaine de vraies recettes en préparant les ingrédients et en les associant correctement, étape par étape. Le seul inconvénient ? Impossible de goûter les préparations une fois terminées !

Calculer

© D.R.

Certains ont appris à calculer avec des parts de pizza, d’autres avec des quartiers de pomme. Dans Dragonbox Numbers, ce sont de petits monstres colorés en forme de bâtons plus ou moins allongés qui aident les enfants de 4 à 8 ans à calculer. Ceux-ci vont pouvoir apprendre ou réviser les additions, les soustractions, les multiplications et les divisions tout en s’amusant et en faisant la rencontre de personnages attachants.

Deviner

© D.R.

Plonger dans le quotidien d’un pompier, d’un cycliste ou d’un médecin avant six ans ? C’est possible avec Pango Storytime. L’application payante (12 euros par an mais gratuite pendant 24 heures) permet aux enfants de 2 à 6 ans de plonger dans l’univers de ces différentes professions de Pango et ses amis et de participer aux tâches journalières de ces derniers telles que le nettoyage du camion ou encore une intervention sur le terrain dans le cas des pompiers. L’enfant fait lui-même avancer l’histoire en répondant à des devinettes et en faisant travailler sa logique et sa mémoire.