De Honfleur à Ouistreham, en passant par Cabourg, une escapade culturelle et gastronomique incontournable


Les richesses de la Normandie sont innombrables. Les Belges l’ont bien compris, eux qui sont nombreux à avoir fait l’acquisition d’une résidence secondaire dans cette contrée accessible en moins de 4h. La côte normande ne manque en effet pas d’atouts. Et, contrairement aux idées, reçues, il ne pleut pas toute l’année en Normandie. Le climat y est d’ailleurs des plus agréables, même hors saison. Même à la Toussaint, pour y avoir déjà séjourné, on peut vous garantir qu’il ne faut pas y revêtir le ciré du marin-pêcheur pour profiter des beautés régionales.


Cap sur Honfleur

© DR

un excellent point de chute pour démarrer un citytrip dans la région. Cette petite commune séduit d’emblée par son port, le Vieux Bassin. Les jours de marché, il est difficile d’y circuler mais l’ambiance qui s’en dégage invite à la flânerie. De nombreux restaurants sont installés sur la promenade, offrant un décor ayant inspiré plus d’un célèbre peintre.

Sur l’estuaire de la Seine, les lumières changeantes du ciel ont en effet inspiré Courbet, Monet, Boudin et tant d’autres. Aujourd’hui encore, plusieurs dizaines de galeries et ateliers d’artistes présentent en permanence des œuvres classiques ou contemporaines.

Honfleur, c’est aussi un dédale de ruelles pittoresques, de maisons étroites, à colombages, couvertes d’ardoises. Comme figée dans le temps, Honfleur ne prend pas une ride, conservant le caractère si typique de son passé historique. Il n’est donc guère étonnant qu’elle soit l’une des villes les plus visitées de France.

Sa renommée, elle le doit notamment à ses ruelles pavées bordées de maisons typiques où hôtels de charme et boutiques sont autant d’incitants à y faire plus qu’un passage éclair. Sans compter la diversité de ses monuments et la richesse de son patrimoine culturel et artistique.

Séjourner à Honfleur, c’est aussi… flâner au gré de ses ruelles, visiter ses musées, prendre part à un marché traditionnel ou bio, assister à un concert ou à une exposition dans les Greniers à sel ou s’installer, pour un moment de détente, sur la plage… Bénéficiant d’une situation géographique privilégiée, Honfleur peut représenter le point de départ de nombreuses balades dans l’arrière-pays Augeron à la découverte de la route du cidre, de la route des fromages mais également de balades sur l’estuaire de la Seine sur les traces des impressionnistes…


Une halte à Cabourg l'authentique

© Reporters

Une fois repus des plaisirs d’Honfleur, pourquoi ne pas longer la côte en passant par l’incontournable Deauville dont on ne rappellera pas le faste qui y est associé, notamment par son festival et ses hôtels de luxe. Les planches, célèbre promenade où sont apposés les noms de nombreuses stars du grand écran, sont un incontournable de cette station balnéaire huppée où les adeptes du shopping ont plutôt intérêt à avoir le compte en banque bien garni tant les boutiques de luxe ont envahi la ville.

On préférera le charme tout aussi authentique de Cabourg, à une vingtaine de kilomètres de là. Son grand hôtel, construit il y a 110 ans, domine la ville et est à lui seul un pan de l’histoire de Cabourg. Grand adepte de la station, Marcel Proust a donné son nom aux 3,6 km de promenade longeant la digue, tant son histoire est liée à la ville et tant son œuvre s’en est inspirée, à commencer par À la recherche du temps perdu, roman dans lequel il a rebaptisé sa ville fétiche du nom de Balbec. Et la ville n’a rien à envier à Deauville en matière de cinéma. Elle possède aussi son festival, qui a mis en lumière des acteurs en devenir comme Sara Forestier ou Rafaël Personnaz ou a récompensé des artistes de renom comme Isabelle Carré, Jean Dujardin, Sophie Marceau, Pierre Niney… Ou des réalisateurs talentueux dont font partie Patrice Leconte, Jérôme Bonnel ou Emmanuel Mouret.

Avec la mode des bains de mer et les premiers baigneurs, Cabourg va connaître en 20 ans un développement spectaculaire. Issus de la riche bourgeoisie, ces vacanciers vont construire les premières résidences secondaires de notre monde moderne. Chacun souhaitant surpasser son voisin, les propriétaires rivalisent d’inventivité, faisant de Cabourg un terrain de jeu pour les architectes !


Ouistreham et sa plage

© Reporters

Pour terminer votre périple, on vous propose une dernière escale, à Ouistreham, en guise de point de chute. Au centre de la ville, une rue semi-piétonne vous offre une balade entre shopping et gourmandise pour vous mener jusqu’à la vaste plage, terrain de jeu favori des amateurs de char à voile ou de longues promenades à cheval. Cerise sur le gâteau, au port de pêche (jouxtant celui des ferries effectuant la traversée vers Portsmouth), vous pourrez faire le plein de poissons fraîchement pêchés (et de Saint Jacques en saison) à des prix défiant toute concurrence.

Bayeux, Caen, les plages du débarquement (et les musées), la gastronomie sont autant d’autres merveilles de la région à découvrir. Et si vous êtes amateurs de calvados et autres pommeaux de Normandie, un petit détour par Pont-L’Evêque s’impose. Un fromage sous le bras, un déjeuner dans d’authentiques barriques ayant contenu du calva et une visite des caves du Père Magloire constituent un triptyque réussi pour les plus gastronomes.


Les 5 bonnes raisons d'y aller et d'y retourner

Sa gastronomie

Beurre, fromages, calvados, poissons, coquilles Saint-Jacques, huîtres, cidre et on en passe. Les épicuriens peuvent s’en donner à cœur joie. D’octobre à décembre, de nombreuses villes célèbrent la Saint-Jacques. Profitez-en pour tenter l’aventure, cela vaut le déplacement. Et à moins de 5€ le kilo en moyenne, prévoyez votre bac frigo pour faire le plein.

Les falaises d’Etretat

Romantique théâtre ouvert sur la Manche, Étretat a inspiré les plus illustres artistes. Quelques instants sur place suffisent à comprendre pourquoi… La forme singulière de ses falaises, que ce soit la Manneporte, la Courtine ou l’Aiguille, invitent à l’imagination. La Côte d’Albâtre et ses paysages majestueux et vertigineux signifient encore à l’homme toute la puissance de Dame nature. Depuis la mer, le spectacle est encore plus grandiose.

Bayeux et sa tapisserie

Abriter l’une des plus impressionnantes œuvres de l’histoire dans un cadre authentique est un art. Bayeux le fait avec respect, forte d’un patrimoine varié, étonnant et préservé. Bayeux est le point de chute idéal pour rayonner autour des plages du Débarquement, qui se trouvent à quelques kilomètres de là.

Giverny, l’antre de Monet

Située sur la rive droite de la Seine, la commune est célèbre dans le monde entier au travers des tableaux de Claude Monet qui y vécut de 1883 jusqu’à sa mort en 1926. Comme Monet en son temps, le visiteur ne peut faire autrement que de marquer une longue pause devant le jardin d’eau avec son pont japonais, ses nymphéas… des décors qui lui inspirèrent deux de ses toiles les plus connues.

Ses (plus) beaux villages

En Normandie, en 2016, cinq villages ont ce label : Beuvron en Auge, Barfleur, Saint-Céneri-Le-Gérei, Le Bec Hellouin et Lyons-La-Forêt.