Vous êtes anxieux et vous avez des difficultés pour maîtriser vos émotions, vous manquez de lucidité et vous avez besoin de dépasser vos peurs ? Voici notre sélection pour retrouver un peu de sérénité.

L’anxiété n’est ni du stress ni de l’angoisse, c’est une peur diffuse, un sentiment d’inquiétude. Cet état d’alerte est favorisé par le manque de confiance en soi, le surmenage ou les obligations de résultat (vie professionnelle, privée ou familiale). Soumis au doute perpétuel, l’anxieux a du mal à prendre une décision, à choisir. Très dépendant de son entourage, il supporte mal les séparations. Les tracas quotidiens sont souvent démesurément amplifiés. 

Ainsi, les anxieux se scindent en deux grandes catégories. Ceux qui ont besoin de se recentrer sur eux-mêmes, pour comprendre les mécanismes de leur trouble, et les autres, attirés par les défis.

Les sports d’endurance

Une étude menée par des chercheurs de l'Université de Georgia (USA), publiée sur le site medline.com en 2012, a mis en évidence tous les bienfaits du sport en général et des activités de type aérobie, en particulier, pour soigner l’anxiété. Les sports conseillés étaient avant tout ceux d’endurance : marche à pied, randonnée, running ou cyclisme. Grâce à eux, l'anxieux va pouvoir réguler son rythme cardiaque et sa respiration. Les bénéfices escomptés : une meilleure maîtrise de soi, un retour progressif au calme - première marche vers la sérénité - et une forte libération d'énergies négatives.

La natation

Egalement discipline d’endurance, elle apporte en plus, par le fait que le corps soit porté dans l’eau, un sentiment de sécurité et d’apaisement. Le rapport à l’élément naturel renforce ces sensations.

La musculation

L’angoissé peut avoir du mal à se confronter à l’échec. Ainsi, des sports où la performance sera individuelle, où la vitesse de progression sera décidée uniquement par l’intéressé et où personne ne portera des jugements s’avèrent judicieux. Le côté explosif de la musculation sera aussi très efficace pour libérer les tensions.

Les sports extrêmes

Que ce soit l’escalade, le parachutisme ou autres sports à sensations fortes, ils s’adressent particulièrement à ceux qui ont besoin de défis, de dépasser leurs limites. L’adrénaline produite en grande quantité va les amener progressivement à un vrai "lâcher prise" salvateur. Là encore, le contact avec la nature aidera l’anxieux à sortir de sa bulle.

Enfin, rappelons que pour mettre toutes les chances de son côté, une bonne hygiène de vie est essentielle pour soulager l’anxiété. Il faut ainsi prendre garde à avoir un bon sommeil, un bon équilibre alimentaire et à limiter sa consommation d’excitants comme l’alcool, le café ou le tabac.

Sources : "Activités physiques et santé", du Dr Patrick Laure, éditions Ellipses.

Remerciements à Karine Noger de l’Institut de ressources en psychologie du sport (IREPS)