Si l’OMS recommande six mois d’allaitement maternel exclusif, de nombreuses mamans préfèrent se tourner vers le lait artificiel lorsqu’elles reprennent le chemin du travail après leur congé de maternité. Pourtant, l’allaitement et le boulot ne sont pas incompatibles. La preuve par 5 !

1. Choisissez un bon tire-lait

Pour éviter une baisse de lactation lorsque bébé rentre en crèche, il est indispensable de tirer régulièrement son lait. Une activité qui s’avère moins fastidieuse qu’il n’y paraît si l’on investit dans un bon tire-lait. La marque femtech Elvie a développé un tire-lait portable révolutionnaire qui se glisse dans tous les soutiens-gorge d’allaitement à l’aide d’une attache fournie dans le kit. Ce tire-lait silencieux vous permet d’allaiter n’importe où en toute discrétion. La pompe s’arrête automatiquement lorsque la bouteille (145 ml) est remplie. Il vous est même possible de suivre votre progression grâce à une application connectée sur votre smartphone. Gagnez du temps en optant pour la double pompe qui vous permet de stimuler vos deux seins simultanément. Le petit plus ? Deux coussins mammaires, adaptés à la taille des mamelons de chaque femme, sont proposés avec le tire-lait.

2. Tirez votre lait 3 fois par jour

Pour stimuler votre lactation, il est préférable de tirer son lait plusieurs fois par jour durant une courte période (entre 10 et 15 minutes) plutôt que de tirer son lait une seule fois pendant plus longtemps. Ne gaspillez surtout pas le lait collecté durant la journée. Le lait maternel se conserve au frigo pendant 48 heures, à température ambiante pendant une heure et au congélateur pendant 3 mois. Mettez une alarme sur votre smartphone pour vous rappeler de ne pas oublier votre bouteille de lait en quittant le bureau.

3. Buvez une tisane au fenouil

Le saviez-vous ? Le fenouil est un légume galactogène. Si vous n’aimez pas le cuisiner, vous pouvez toujours le consommer en tisane. À 10 heures, plutôt que de vous ruer sur la machine à café, optez pour une tasse de thé réconfortante qui, en plus de stimuler la lactation, est également bénéfique pour la digestion et les coliques.

4. Nourrissez votre bébé avant de partir et en rentrant

Pour que votre bébé garde l’habitude de boire au sein mais aussi pour stimuler votre lactation, nourrissez-le juste avant de partir au travail et directement en rentrant.

5. Faites des réserves

Pensez à tirer votre lait en prévision de la rentrée en crèche de votre enfant à partir de ses 6 semaines de vie. Ainsi, lorsqu’il sera temps de reprendre le chemin du travail, vous aurez assez de réserves de lait maternel à fournir aux puéricultrices. Pour gagner du temps, vous pouvez également vous procurer l’Elvie Catch, une coupelle que vous placez sur l’un de vos deux seins pendant que vous allaitez votre bébé à l’autre pour recueillir le lait qui s’écoule naturellement.

L’allaitement et le boulot ne sont pas incompatibles.

Ce n‘est pas parce qu’on a repris le travail qu’on ne peut plus nourrir son enfant avec du lait maternel.shutterstock