C'est la 4e édition de la Tournée minérale, soit cette année 29 jours sans alcool, lancée par la Fondation contre le cancer. Voici 10 conseils bien vus qui vont aider à réussir ce challenge

Outre les bénéfices directs liés à la non-consommation d'alcool (amincissement, argent économisé, meilleur sommeil, peau plus belle, ...) qu'on détaille ici, Tournée minérale est l'opportunité de réfléchir vraiment à son rapport à l'alcool. Qui parfois s'avère être un rituel presque inconscient : "Je sors donc je bois" ou encore" Je rentre du boulot et je bois". Se pencher sur ses habitudes, c'est parfois pouvoir les changer en douceur (et pas nécessairement les abandonner) et par exemple en matière de consommation de boissons alcoolisées, penser davantage qualitatif que quantitatif.

1. Comprenez le pourquoi du comment : le sucre est une "drogue", plus on en prend, plus on en veut. L'alcool est bourré de sucres et de glucides. Il suffit de trois jours sans sucre pour que l'organisme soit sevré. Vous viez vos pires moments. La semaine prochaine, cela ira un peu mieux déjà !

2. En cas de "climat hostile" ("Mais pourquoi tu fais ça?" "Allez, juste un", "rabat-joie", ...), dites-vous que vous le faites pour vous et vous seul, prenez conscience du bien-être que cela va apporter à votre corps, respirez. Dites-vous aussi que vous n'êtes pas obligé de suivre le comportement de la majorité. Et affirmez-vous, parlez, expliquez, claironnez. Convainquez-vous autant que les autres.

3. Tous les jours, dans la voiture, sous la douche, au petit déj, prenez 5 minutes de méditation pour réfléchir à votre motivation , savoir ce que vous voulez retirer de cette expérience, ce pour quoi vous l'avez fait : vous consoliderez vos positions in situ.

4. Soyez dans l'activité, brisez vos habitudes, et notamment ce passage où l'on rentre chez soi ou encore lorsque l'on peut enfin se poser dans son canapé afin de souffler... en sirotant un verre histoire de décompresser. Faites-en un autre moment détente.

5. En pleine crise d'envie : n'attendez pas que cela passe, faites autre chose, soyez dans l'action pour ne pas être focus uniquement sur ce verre qui vous manque soudainement. Sortez s'il le faut faire un tour de quartier, buvez beaucoup beaucoup d'eau pour ne plus avoir envie de boire... du tout.

6. Buvez en pleine conscience votre boisson du moment : mettez des glaçons dans un beau verre, faites tinter, mettez des baies, du gingembre, agrémentez de menthe...

7. Si on craque, on ne se culpabilise pas : tenir 25 jours c'est déjà très bien. Mais prenez le temps de comprendre ce uqi vous a amené à craquer cette fois-là.