Parce que la présidence d'Obama, c'est aussi l'exemple d'une famille unie et simple, des paroles justes et réfléchies et de la classe. 

Ce mardi soir, c'était la dernière fois que Barack Obama prononçait un discours officiel en tant que président des Etats-Unis. Avec son départ de la Maison Blanche, c'est aussi cette jolie famille simple et unie qui s'en va. Un exemple qui restera gravé dans le cœur de beaucoup d'Américains, à l'image de cette soirée d'adieux émouvante.


C'est à Chicago que tout a commencé

© AP

" Pour Michelle et moi, Chicago est l'endroit où tout a commencé ". C'est en ce lieu choisi pour ce dernier discours que Barack a rencontré Michelle, que ses filles sont nées. C'est aussi à Chicago que le Démocrate a clamé le fameux "Yes we can" après sa première victoire, le 5 novembre 2008. Il boucle donc ces huit années de présidence par un "Yes we did". Pour le moment, la famille Obama compte rester un petit temps à Washington pour que Sasha achève son cursus scolaire en toute tranquillité. Mais rien n'exclut un retour dans leur maison de la  "Windy City". 


Des larmes, beaucoup de larmes

© Montage avec AFP

L'émotion était forte lors de ce discours dont une partie était dirigée vers sa famille et ses proches. Barack Obama a sorti son mouchoir au moment où il a évoqué sa femme, sa "meilleure amie" qui a assuré le rôle de First lady durant toutes ces années : " Tu as endossé un rôle que tu n'avais pas demandé et tu l'a repris à ton compte avec grâce et courage, avec style et beaucoup d'humour ". Ses paroles ont ensuite été pour ses filles Malia et Sasha, devenues " dans des circonstances les plus étranges " des jeunes femmes " intelligentes et magnifiques, mais surtout bienveillantes et attentionnées et remplies de passion ". L'aînée n'a pas pu retenir quelques larmes avant d'embrasser sa maman. Obama a également réussi à faire pleurer son vice-président Joe Biden, un "frère" et un lien qui restera " une des plus grandes joies"  de sa vie.


Mais où était donc Sasha ?

© REPORTERS

La grande absente de cette soirée, c'était Sasha. Comment a-t-elle pu manquer le dernier discours de son père ? Les internautes se sont gentiment emballés sur les réseaux sociaux avec le hashtag #SashaObama. La cadette de 15 ans est en réalité restée à Washington car elle passait un examen au lycée ce mercredi. Et ce n'est pas parce qu'elle est la fille du président des USA qu'elle peut en être dispensée. On ne rigole effectivement pas avec les études chez les Obama.


Des tenues élégantes et sobres

© AFP

Pas de fioritures, ni de couleurs pour ce discours d'adieux. Pareil à lui-même, Barack était vêtu d'un costume sombre et d'une cravate bleue, la couleur démocrate. Malia et Michelle étaient très élégantes, l'une dans une robe blanche et noire, le cou orné d'un fin choker noir. Et l'autre portait une robe en dentelles noire, signée par un créateur qu'elle a toujours adoré et porté : Jason Wu. 


Barack Obama, fin philosophe

© AP

Lors de son discours, Barack Obama a évidemment parlé de faits politiques. Mais certaines paroles plus philosophiques ne sont pas passées inaperçues. Son observation sur la vie et les valeurs qui y sont liées font réfléchir :

 - "Si vous êtes épuisés à débattre avec des étrangers sur Internet, essayez de parler avec l'un d'eux dans la vraie vie."

 - "Chaque jour, j’ai appris de vous. Vous avez fait de moi un meilleur président, vous avez fait de moi un homme meilleur."

 - "Si nous ne créons pas d'occasions pour tous, la désaffection et la division qui ont stoppé nos progrès ne fera que s'aiguiser"

 - "Vous ne comprenez vraiment jamais une personne jusqu'à ce que vous considériez les choses de son point de vue ..."

 - "Sans une volonté d'admettre de nouvelles informations, et d'accepter que votre adversaire marque un point, et que la science et la raison importent, nous continuerons à parler les uns des autres, rendant le terrain d'entente et le compromis impossible."