Magazine Une jeune société liégeoise va apporter vendredi au Palais de l’Elysée une montre commémorative de la Première Guerre mondiale.

Lundi auront lieu les célébrations de l’Armistice du 11 novembre 1918. Retransmises à la télévision, elles suscitent peut-être de l’émotion mais pas vraiment de l’excitation chez les téléspectateurs. Sauf chez l’un d’entre eux : Sébastien Colen, fondateur et directeur général des Montres Col&McArthur qui scrutera le poignet du président français Emmanuel Macron avec beaucoup de curiosité.

(...)