Loin d’un alignement de stands, Creativa se veut un lieu d’expériences. Jusqu’à dimanche.

Madame, ils font quoi ceux-là, là-bas ?" Assis autour de tables rondes, les enfants participent à différents ateliers et la petite fille qui fait des taches de couleur sur sa feuille est manifestement plus intéressée par l’activité de l’autre table, où ça tisse des morceaux de chaussettes et autres textiles coupés en lanière. Effectivement, cela a fière allure et les adultes qui passent non loin de CultureKids, une partie dédiée aux enfants du salon Creativa, s’arrêtent pour regarder… avant de filer à leur propre rendez-vous atelier !

Car c’est toute la raison d’être et le plaisir de Creativa. Parce qu’il est le rendez-vous incontournable des personnes qui aiment "faire" plutôt que simplement acheter. Depuis 22 ans (et 250 éditions un peu partout en Belgique, en France mais aussi en Russie !), ce salon qui prend place à Brussels Expo chaque année rencontre le même succès. Tout a commencé avec le patchwork, un loisir créatif des plus sociables puisqu’il est né de l’échange de bouts de tissu entre couturières amatrices ! "C’est tout l’intérêt des loisirs créatifs, c’est de créer du contact et du lien social." Et ce n’est pas les dames qui exposent leur patchwork au fond du Salon et tiennent le stand les Madammekes du Patch qui diront le contraire ! Aussi le fondateur, Florent Godin est à l’affût des tendances : "On a relancé le contenu. Un Salon où il n’est question que de stands commerciaux, c’est simplement un shopping center finalement. Or, ce que veulent les gens c’est qu’on leur offre une expérience, pour regarder, apprendre, faire eux-mêmes, découvrir, goûter. Cette année, on offre quand même 3 000 places ateliers sur quatre jours et vingt espaces dédiés à différents univers créatifs."

Il n’y a pas de grande révolution : la couture reste le loisir qui attire le plus grand nombre, suivi par le scrapbooking qui a fait une percée énorme ces dix dernières années et par le tricot. "Aujourd’hui, on ne coud plus pour des raisons d’économies mais parce que l’on veut créer soi-même, on veut customiser, on veut se faire plaisir !", constate Florent Godin. Le Salon s’est associé avec Burda pour encore plus d’ateliers et d’événementiels.

Infos : Creativa, du jeudi 13 au dimanche 16 février 2020&Cake&Sugar du 14 au 15/02. Palais 3, Brussels Expo